Ressource en auto-formation : ADELF-EMOIS 2012 - Évaluation des ratios normalisés de mortalité hospitalière à partir des données PMSI : comparaison de modèles d’ajustement.

Titre : ADELF-EMOIS 2012 - Évaluation des ratios normalisés de mortalité hospitalière à partir des données PMSI : comparaison de modèles d’ajustement. Auteurs : Yannick Lefebvre (Agence Technique de l'Information sur l'Hospitalisation) Sandra Gomez (Agence Technique de l'Information sur l'Hospitali...
cours / présentation - Création : 12-05-2012
Par : Yannick LEFEBVRE
Partagez !

Présentation de: ADELF-EMOIS 2012 - Évaluation des ratios normalisés de mortalité hospitalière à partir des données PMSI : comparaison de modèles d’ajustement.

Informations pratiques sur cette ressource

Langue du document : Français
Type : cours / présentation
Niveau : enseignement supérieur, formation continue
Durée d'exécution : 24 minutes
Contenu : vidéo
Document : video/mp4
Poids : 111.04 Mo
Droits d'auteur : libre de droits, gratuit
Droits réservés à l'éditeur et aux auteurs.

Description de la ressource en auto-formation

Résumé

Titre : ADELF-EMOIS 2012 - Évaluation des ratios normalisés de mortalité hospitalière à partir des données PMSI : comparaison de modèles d’ajustement. Auteurs : Yannick Lefebvre (Agence Technique de l'Information sur l'Hospitalisation) Sandra Gomez (Agence Technique de l'Information sur l'Hospitalisation) Françoise Mégas (Agence Technique de l'Information sur l'Hospitalisation) Alain Patris (Agence Technique de l'Information sur l'Hospitalisation) Cyrille Colin (Hospices Civils de Lyon, pôle IMER) Marie-Annick Le Pogam (Hospices Civils de Lyon, pôle IMER) Résumé : Introduction Dans le cadre de l’enquête sur la fin de vie en France, les médecins sont interrogés sur la fin de vie d’un patient précis dont ils ont certifié le décès. Cette enquête vise à dresser un panorama du contexte et des éventuelles décisions médicales en fin de vie, décisions qui pour certaines peuvent être hors du cadre légal. Il est donc essentiel de pouvoir garantir l’anonymat des médecins répondants, celui de la personne décédée et le secret médical. Pour faciliter la réponse, les médecins interrogés avaient le choix du mode de réponse par Internet ou par questionnaire papier renvoyé par la poste (deux sur trois ont choisi ce dernier mode). Il fallait donc que chacun de ces deux modes de réponse garantisse l’anonymat des réponses. Méthodes Le circuit Internet a nécessité la mise en place d’un système avec plusieurs serveurs appartenant à des entités juridiques distinctes et enchaînement de hachage des noms de fichiers (les fonctions de hachage étant définies par des institutions différentes et indépendantes). Le circuit papier/poste a requis l’intervention d’un tiers de confiance qui a reçu les questionnaires sous double enveloppe, en a vérifié l'anonymat, avant de les saisir en utilisant le système sécurisé par Internet. Les questionnaires papiers sont ensuite détruits par le tiers de confiance. Pour le circuit papier, le rôle de tiers de confiance a été joué par un département d’information médicale. De plus, les informations concernant les profils des médecins et des patients sont renseignées par grande catégorie ne permettant pas de pouvoir identifier l’un et/ou l’autre par croisement des variables. Résultats Ce dispositif sera exposé et discuté selon différents points de vue (les promoteurs de l'enquête, le tiers de confiance et la Cnil). Discussion/conclusion On s’interrogera sur le rôle de chacun des partenaires et sur les avantages et inconvénients d’une telle procédure d'anonymisation. L’auteur n’a pas transmis de conflit d’intérêt concernant les données diffusées dans cette vidéo ou publiées dans la référence citée. Conférence enregistrée lors du IIIème Congrès National conjoint ADELF/EMOIS à Dijon les 12 et 13 mars 2012. Session A-1 : Mortalité : épidémiologie et confidentialité (Amphithéâtre Romanée Conti).  Modérateurs : G CHATELLIER, B. RIANDEY. Réalisation, production : Canal U/3S - CERIMES Mots clés : ADELF, EMOIS, 2012, Dijon, épidémiologie, langue française, évaluation, management, organisation, information, santé, PMSI

"Domaine(s)" et indice(s) Dewey

  • Sciences médicales. Médecine (610)

Domaine(s)

Intervenants, édition et diffusion

Édition

  • Canal U/3S - CERIMES

Diffusion

Document(s) annexe(s) - ADELF-EMOIS 2012 - Évaluation des ratios normalisés de mortalité hospitalière à partir des données PMSI : comparaison de modèles d’ajustement.

Partagez !

AUTEUR(S)

  • Yannick LEFEBVRE

DIFFUSION

Cette ressource en auto-formation vous est proposée par :
Canal-U - accédez au site internet
Sur les réseaux sociaux :

ÉDITION

Canal U/3S - CERIMES

EN SAVOIR PLUS

  • Identifiant de la fiche
    8629
  • Identifiant OAI-PMH
    oai:canal-u.fr:8629
  • Schéma de la métadonnée
  • Entrepôt d'origine
    Canal-U
  • Publication
    12-05-2012

Ressources en auto-formation sur les mêmes thèmes

Présentation de la ressource en auto-formation ADELF-EMOIS 2012 – Personnes hospitalisées pour accident vasculaire cérébral en France : évolution des taux entre 2002 et 2008. cours / présentation
13/03/2012
ADELF-EMOIS 2012 – Personnes hospitalisées pour accident vasculaire cérébral en France : évolution des taux entre 2002 et 2008.
Auteur(s) : de PERETTI Christine
Description : Titre : ADELF-EMOIS 2012 – Personnes hospitalisées pour accident vasculaire cérébral en France : évolution des taux entre 2002 et 2008. Auteurs : Christine de Peretti (Institut de veille sanitaire, Département maladies chroniques et traumatismes, Saint-Maurice, France) Francis Chin (Institut de ...
Présentation de la ressource en auto-formation ADELF-EMOIS 2012 – Gestion des données à caractère personnel : comparaisons de systèmes d’information sanitaire européens. cours / présentation
13/03/2012
ADELF-EMOIS 2012 – Gestion des données à caractère personnel : comparaisons de systèmes d’information sanitaire européens.
Auteur(s) : COPPIETERS Yves
Description : Titre : ADELF-EMOIS 2012 – Gestion des données à caractère personnel : comparaisons de systèmes d’information sanitaire européens. Auteurs : Yves Coppieters (Ecole de santé publique de l'Université Libre de Bruxelles (ULB), Bruxelles, Belgique) Anne Ingenbleek (Ecole de Santé Publique de l’Université ...