Ressource en auto-formation : Implantation coelioscopique d'un sphincter artificiel avec cure de prolapsus génital

Les auteurs présentent dans cette vidéo l'implantation d'un sphincter artificiel associée à une cure de prolapsus génital par voie coelioscopique chez la femme. L'intervention démarre avec une promontofixation par voie coelioscopique comportant l'insertion d'une prothèse postérieure fixée aux releve...
cours / présentation - Création : 14-01-2007
Par : Sébastien VINCENDEAU, Jean-Jacques PATARD, Yann-Pierre BARBé, Bernard LOBEL, A. RODRIGUEZ, Andréa MANUNTA, François GUILLE
Partagez !

Présentation de: Implantation coelioscopique d'un sphincter artificiel avec cure de prolapsus génital

Informations pratiques sur cette ressource

Langue du document : Français
Type : cours / présentation
Niveau : doctorat, enseignement supérieur, formation continue
Durée d'exécution : 10 minutes 55 secondes
Contenu : vidéo
Document : video/mp4
Poids : 76.03 Mo
Droits d'auteur : libre de droits, gratuit
Droits réservés à l'éditeur et aux auteurs.

Description de la ressource en auto-formation

Résumé

Les auteurs présentent dans cette vidéo l'implantation d'un sphincter artificiel associée à une cure de prolapsus génital par voie coelioscopique chez la femme. L'intervention démarre avec une promontofixation par voie coelioscopique comportant l'insertion d'une prothèse postérieure fixée aux releveurs et au vagin et d'une autre antérieure fixée au vagin. Les deux bandelettes prothétiques sont ensuite suturées au promontoire.Une dissection par voie coelioscopique du Retzius et une uréthrolyse complète sont ensuite pratiquées. L'insertion des différentes composantes du spincter artificiel est pratiquée par une incision de Pfannenstiel.La voie coelioscopique permet une dissection précise et pratiquement exsangue du Retzius chez la femme multiopérée, réduisant le risque de plaie vésicale. Origine FILMED 2002 - 102 5204 216 Générique Manunta A. Co-auteurs: Rodriguez A.Barbe Y.Patard J.-J.Vincendeau S.Guille F.Lobel B. FILMED 2002 SCD Médecine Nancy 1

"Domaine(s)" et indice(s) Dewey

  • Sciences médicales. Médecine (610)

Domaine(s)

Document(s) annexe(s) - Implantation coelioscopique d'un sphincter artificiel avec cure de prolapsus génital

  • Cette ressource fait partie de
Partagez !

AUTEUR(S)

  • Sébastien VINCENDEAU
  • Jean-Jacques PATARD
  • Yann-Pierre BARBé
  • Bernard LOBEL
  • A. RODRIGUEZ
  • Andréa MANUNTA
  • François GUILLE

DIFFUSION

Cette ressource en auto-formation vous est proposée par :
Canal-U - accédez au site internet
Sur les réseaux sociaux :

EN SAVOIR PLUS

  • Identifiant de la fiche
    1836
  • Identifiant OAI-PMH
    oai:canal-u.fr:1836
  • Schéma de la métadonnée
  • Entrepôt d'origine
    Canal-U

Ressources en auto-formation sur les mêmes thèmes

Présentation de la ressource en auto-formation Les dysfonctionnements de sphincter artificiel chez la femme : place et intérêt de la coelioscopie cours / présentation
Les dysfonctionnements de sphincter artificiel chez la femme : place et intérêt de la coelioscopie
Auteur(s) : ROUSSEAU Thierry
Description : Ce film montre l'intérêt de l'approche coelioscopique dans la prise en charge des pannes de sphincter artificiel (S.A.) chez la femme multi-opérée. L'intervention est menée par voie coelioscopique intrapéritonéale après mise en place de 4 trocarts. L'espace sous-vésical a été facilement libéré, ...
Présentation de la ressource en auto-formation La promontofixation par coelioscopie : ".... Et quand le promontoire est caché...." par une dolicho artére iliaque primitive. cours / présentation
La promontofixation par coelioscopie : ".... Et quand le promontoire est caché...." par une dolicho artére iliaque primitive.
Auteur(s) : JANIN P., VANNIER J., NGUYEN HOANG T.
Description : La promontofixation par coelioscopie dans la cure chirurgicale du prolapsus génital est devenue parfaitement codifiée.L'exposition du promontoire et l'incision du péritoine pariétal postérieur pour préparer le lit aux bandelettes de suspension sont le plus souvent aisées.Nous rapportons ici le cas ...