Ressource en auto-formation : Aspects intermédiaux dans l'oeuvre de Patrick Chamoiseau / Liviu Lutas

Aspects intermédiaux dans l'oeuvre de Patrick Chamoiseau / Liviu Lutas. In "Patrick Chamoiseau et la mer des récits", colloque international organisé par le laboratoire Lettres, Langages et Arts (LLA CREATIS) de l'Université Toulouse Jean-Jaurès-campus Mirail, 8-10 octobre 2014. ???Thématique 5???...
cours / présentation - Création : 10-10-2014
Par : Liviu LUTAS
Partagez !

Présentation de: Aspects intermédiaux dans l'oeuvre de Patrick Chamoiseau / Liviu Lutas

Informations pratiques sur cette ressource

Langue du document : Français
Type : cours / présentation
Niveau : licence, master
Durée d'exécution : 26 minutes 35 secondes
Contenu : vidéo
Document : video/mp4
Poids : 227.11 Mo
Droits d'auteur : libre de droits, gratuit
Droits réservés à l'éditeur et aux auteurs. Tous droits réservés à l'Université Toulouse Jean Jaurès-campus Mirail et aux auteurs.

Description de la ressource en auto-formation

Résumé

Aspects intermédiaux dans l'oeuvre de Patrick Chamoiseau / Liviu Lutas. In "Patrick Chamoiseau et la mer des récits", colloque international organisé par le laboratoire Lettres, Langages et Arts (LLA CREATIS) de l'Université Toulouse Jean-Jaurès-campus Mirail, 8-10 octobre 2014. ???Thématique 5??? : Explorations génériques. L'intermédialité est un axe de recherche très dynamique aujourd'hui. Surtout le postulat de W.J.T. Mitchell (1994), selon lequel la notion d’un médium pur est une aberration puisque tous les médias sont des mélanges de différents médias et tous les arts sont composés, a ouvert la voie à la possibilité d'analyser les œuvres littéraires d’un nouveau point de vue. Un texte littéraire peut par exemple activer, de différentes manières, plusieurs modes cognitifs. Des théoriciens comme Hans Lund, Claus Clüver et Werner Wolf ont essayé de montrer comment cela peut se faire. Le modèle de Wolf (2002) est particulièrement intéressant, étant donnée sa prétention d'établir une typologie des relations intermédiales. L'imitation, la thématisation, la fusion et la combinaison sont les quatre relations possibles entre les médias d’un point de vue intracompositionnel, selon Wolf. Or, bien que le modèle de Wolf soit innovateur et extrêmement utile pour les analyses intermédiales, il n'arrive pas à totalement dépasser la perception essentialiste des médias comme des entités homogènes et pures. C'est peut-être en complétant le modèle de Wolf avec des études sur l'iconicité, comme celles de Winfried Nöth, (2001) ou de Lars Elleström (2010), que l'on peut arriver à comprendre comment les différents modes cognitifs peuvent contribuer à créer du sens dans un ouvrage littéraire. L’œuvre de Patrick Chamoiseau est illustrative d’un point de vue intermédial. En effet, déjà ses premières publications ont été acclamées pour l'oralité de leur style. Or l'oralité de l'écriture est justement un des détails qui peuvent être abordés sous l'angle de l'intermédialité, puisque l’écriture et la langue parlée renvoient justement á des modes cognitifs différents. Il y a cependant aussi des relations entre l’écriture chamoisienne et les arts visuels. Bien que moins étudiées que l’oralité, de telles relations sont omniprésentes dans l’œuvre chamoisienne. Non seulement a-t-il écrit des bandes dessinées et des scénarios de films, mais les romans eux-mêmes ont un style qui pourrait être considéré visuel. Liviu Lutas analyse, par conséquent, si la typologie de Werner Wolf peut être utilisée pour jeter une nouvelle lumière sur l'oralité et sur la visualité dans l'œuvre de Chamoiseau, surtout dans les cas des romans Solibo Magnifique, Texaco (1992), Biblique des derniers gestes (2002) et L’empreinte à Crusoé. Il tâche de montrer comment les aspects intermédiaux contribuent à l'un des projets que se propose Chamoiseau dans son œuvre littéraire : celui de donner une vision intérieure de l’identité antillaise et de l'Histoire de la Martinique. [Illustration adaptée de "Mystery River", photographie de Mattias Ripp, 2014, publiée sur Flickr].

"Domaine(s)" et indice(s) Dewey

  • Critique et histoire de la littérature de langue française (études stylistiques et thématiques...) (840.9)
  • Illustration des livres et de leurs jaquettes (741.64)

Domaine(s)

Intervenants, édition et diffusion

Intervenants

Fournisseur(s) de contenus : SCPAM / Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail, Samir BOUHARAOUA

Édition

  • Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail

Diffusion

Document(s) annexe(s) - Aspects intermédiaux dans l'oeuvre de Patrick Chamoiseau / Liviu Lutas

Partagez !

AUTEUR(S)

  • Liviu LUTAS

DIFFUSION

Cette ressource en auto-formation vous est proposée par :
Canal-U - accédez au site internet
Sur les réseaux sociaux :

ÉDITION

Université Toulouse-Jean Jaurès-campus Mirail

EN SAVOIR PLUS

  • Identifiant de la fiche
    17112
  • Identifiant OAI-PMH
    oai:canal-u.fr:17112
  • Schéma de la métadonnée
  • Entrepôt d'origine
    Canal-U
  • Publication
    10-10-2014

Ressources en auto-formation sur les mêmes thèmes

Présentation de la ressource en auto-formation Création, intermédialité, dispositif : ouverture du colloque / Emmanuelle Garnier, Philippe Ortel cours / présentation
12/02/2014
Création, intermédialité, dispositif : ouverture du colloque / Emmanuelle Garnier, Philippe Ortel
Auteur(s) : GARNIER Emmanuelle, ORTEL Philippe
Description : Création, intermédialité, dispositif : ouverture / Emmanuelle Garnier, Philippe Ortel. In colloque international organisé, sous la responsabilité scientifique de Philippe Ortel, par le laboratoire Lettres, Langages et Arts (LLA CREATIS) de l'Université Toulouse II-Le Mirail, 12-14 février 2014. Les ...
Présentation de la ressource en auto-formation "L'impératif du vivant" : intermédialité et conscience / Monique Martinez cours / présentation
12/02/2014
"L'impératif du vivant" : intermédialité et conscience / Monique Martinez
Auteur(s) : MARTINEZ Monique
Description : "L'impératif du vivant" : intermédialité et conscience / Monique Martinez. In colloque international "Création, intermédialité, dispositif" organisé, sous la responsabilité scientifique de Philippe Ortel, par le laboratoire "Lettres, Langages et Arts : Création, Recherche, Émergence, en Arts, Textes, ...