Ressource en auto-formation : INDRA, regards sur le coeur de l'atome

En vue d'étudier les états limites du noyau atomique, le GANIL à Caen a entrepris en 1989 la construction d'un nouveau détecteur de particules baptisé Indra. Ce détecteur, un des plus puissants du monde, possède 336 modules de détection qui couvrent tout l'espace autour de la cible. L'expérience de ...
cours / présentation - Création : 03-01-1993
Par : René BIMBOT
Partagez !

Présentation de: INDRA, regards sur le coeur de l'atome

Informations pratiques sur cette ressource

Langue du document : Français
Type : cours / présentation
Niveau : enseignement supérieur
Durée d'exécution : 14 minutes 46 secondes
Contenu : vidéo
Document : video/mp4
Poids : 84.35 Mo
Droits d'auteur : libre de droits, gratuit
Droits réservés à l'éditeur et aux auteurs.

Description de la ressource en auto-formation

Résumé

En vue d'étudier les états limites du noyau atomique, le GANIL à Caen a entrepris en 1989 la construction d'un nouveau détecteur de particules baptisé Indra. Ce détecteur, un des plus puissants du monde, possède 336 modules de détection qui couvrent tout l'espace autour de la cible. L'expérience de base consiste à envoyer des noyaux projectiles sur une cible. Les fragments générés par la collision sont analysés par le détecteur. Les températures obtenues sont très élevées et on reconstitue ainsi des conditions qui existaient aux origines de l'univers. Il y a transition de phases pour la matière nucléaire, les noyaux se désintégrant en une "vapeur" de protons et de neutrons. Parallèlement à ces données théoriques, la conception et le fonctionnement des principaux composants du détecteur Indra sont décrits : - le trigger qui permet de sélectionner les événements (collisions) intéressants ; - les photomultiplicateurs, couplés à des cristaux d'iodure de césium qui émettent de la lumière quand ils sont traversés par une particule ; - les chambres d'ionisation, chambres à gaz placées entre deux électrodes. Inauguré en février 1993, Indra permettra aux chercheurs du GANIL d'étudier la matière nucléaire telle qu'elle existait une seconde après la naissance de l'univers. GénériqueConseiller scientifique : BIMBOT René Réalisateurs : DRUON Jean et SERRANO Eusébio Production : Culture Production, GANIL (CEA-CNRS) Diffuseur : CNRS Images, http://videotheque.cnrs.fr/

"Domaine(s)" et indice(s) Dewey

  • Physique atomique et nucléaire (539.7)

Domaine(s)

Intervenants, édition et diffusion

Intervenants

Fournisseur(s) de contenus : Jean DRUON, Eusébio SERRANO

Édition

  • GANIL (CEA CNRS)

Diffusion

Document(s) annexe(s) - INDRA, regards sur le coeur de l'atome

Partagez !

AUTEUR(S)

  • René BIMBOT

DIFFUSION

Cette ressource en auto-formation vous est proposée par :
Canal-U - accédez au site internet
Sur les réseaux sociaux :

ÉDITION

GANIL (CEA CNRS)

EN SAVOIR PLUS

  • Identifiant de la fiche
    153
  • Identifiant OAI-PMH
    oai:canal-u.fr:153
  • Schéma de la métadonnée
  • Entrepôt d'origine
    Canal-U
  • Publication
    03-01-1993

Ressources en auto-formation sur les mêmes thèmes

Présentation de la ressource en auto-formation SARA, l'accélérateur de particules cours / présentation
03/01/1991
SARA, l'accélérateur de particules
Auteur(s) : BARANEK Clara, CHAPUT Claude, GUITTARD François, RICART Anna-Maria
Description : Description de l'accélérateur de particules SARA (Système accélérateur Rhône-Alpes) de l'ISN (Institut des sciences nucléaires de Grenoble) qui permet l'étude des collisions entre noyaux pour des gammes d'énergie intermédiaires. Sara comporte un premier cyclotron (injecteur) de 20 MV et un deuxième ...
Présentation de la ressource en auto-formation Partie d'atomes cours / présentation
01/01/1995
Partie d'atomes
Auteur(s) : SERELLE Jean-Marc
Description : A Hambourg, à chaque extrémité de l'accélérateur de particules HERA qui est enterré sous le stade de football de la ville, deux équipes de 400 chercheurs chacune s'affrontent sans répit autour des détecteurs H1 et ZEUS. L'objet de cette rivalité : percer les secrets des constituants élémentaires ...