Ressource en auto-formation : « À certains moments, il semblait se rendre compte de son état, il disait ‘Je ne veux pas devenir fou' ». Questionnements théoriques et méthodologiques sur la dialectique entre psychiatres et patients à l'Hôpital Saint-Jean-de-Dieu de Montréal, 1873-1973.

Face aux dits et aux écrits parfois délirants, irrationnels et poétiques des patients psychiatriques, comment mettre en narration historique ces discours singuliers, ces transcriptions ou correspondance qui relèvent de l'événement anecdotique, souvent savoureux et hors de l'ordinaire ? L'historien e...
cours / présentation - Création : 06-06-2013
Par : Marie-Claude THIFAULT, Isabelle PERREAULT
Partagez !

Présentation de: « À certains moments, il semblait se rendre compte de son état, il disait ‘Je ne veux pas devenir fou' ». Questionnements théoriques et méthodologiques sur la dialectique entre psychiatres et patients à l'Hôpital Saint-Jean-de-Dieu de Montréal, 1873-1973.

Informations pratiques sur cette ressource

Langue du document : Français
Type : cours / présentation
Niveau : enseignement supérieur
Durée d'exécution : 21 minutes 49 secondes
Contenu : vidéo
Document : video/mp4
Poids : 89.35 Mo
Droits d'auteur : libre de droits, gratuit
Droits réservés à l'éditeur et aux auteurs.

Description de la ressource en auto-formation

Résumé

Face aux dits et aux écrits parfois délirants, irrationnels et poétiques des patients psychiatriques, comment mettre en narration historique ces discours singuliers, ces transcriptions ou correspondance qui relèvent de l'événement anecdotique, souvent savoureux et hors de l'ordinaire ? L'historien est tenté de mettre par écrit ces cas d'internement comme des faits divers hauts en couleur. Toutefois, à l'instar d'Arlette Farge, nous croyons que « saisir cette parole et la travailler, c'est répondre au souci de réintroduire des existences et des singularités dans le discours historique... » Cette communication questionnera les façons de voir et de faire l'histoire de la folie à partir de la parole retrouvée en archive. C'est à la lumière de sources rares, entre autres, les entrevues d'admission des patients – tirés du dépouillement de près de 15 000 dossiers médicaux de l'institution psychiatrique Saint-Jean-de-Dieu –, entre 1873 et 1973, qu'émerge notre réflexion sur la pratique historienne en regard, plus spécifiquement, de la découverte de témoignages laissés par des gens, pour la plupart, illettrés. Nos recherches respectives nous ont amenées à lire, analyser et écrire sur des milliers de cas d'internement de la fin du 19e siècle à la mi-temps du 20e siècle. C'est à partir de cette expérience que nous entendons questionner les diverses approches méthodologiques nous permettant d'évaluer l'« élargissement du filet » des comportements déviants et marginaux qui deviennent des manifestations de folie au fur et à mesure que se confirme le 20e siècle.  Selon la prémisse que les savoirs « par en haut » prennent leurs sujets d'investigation « par en bas » et cela à partir des dits et des comportements des patients, nos questions méthodologiques sont les suivantes : comment analyser ces traces particulières sur les rapports entre expert et individu marginalisé et interné ? Que révèlent-elles sur les liens de pouvoir ou de résistance ? Quel point de vue adopté pour en faire une histoire « par en bas » malgré les défis que posent les discours et la position sociale même des acteurs concernés ? C'est par un jeu de demandes d'aveux et de confessions que ces savoirs médicaux formels se forment et se transforment. La lecture des dossiers psychiatriques nous permet d'avancer que les postures « par en bas », celles des patients, bousculent à coup sûr les a priori théoriques dominants en histoire sociale. Loin d'être des sujets passifs et dominés, les patients admis en institution psychiatrique se jouent bien souvent des titres de docteurs et surtout des normes sociales. Mais la question demeure : qu'elle est la part d'intention de l'acteur à se dévoiler et celle du chercheur à divulguer ? Comment négocier cette zone floue et productive de discours historiques à l'aide des outils théoriques et conceptuels actuels ? Cette communication proposera des pistes de réflexion sur l'analyse de ces archives singulières.

"Domaine(s)" et indice(s) Dewey

  • Epistémologie (théorie de la connaissance) (121)
  • Troubles psychiatriques (616.89)
  • Géographie et histoire (900)

Domaine(s)

Intervenants, édition et diffusion

Intervenants

Fournisseur(s) de contenus : Frédéric LABRE

Édition

  • Université du Maine (Le Mans - Laval)

Diffusion

Document(s) annexe(s) - « À certains moments, il semblait se rendre compte de son état, il disait ‘Je ne veux pas devenir fou' ». Questionnements théoriques et méthodologiques sur la dialectique entre psychiatres et patients à l'Hôpital Saint-Jean-de-Dieu de Montréal, 1873-1973.

Partagez !

AUTEUR(S)

  • Marie-Claude THIFAULT
  • Isabelle PERREAULT

DIFFUSION

Cette ressource en auto-formation vous est proposée par :
Canal-U - accédez au site internet
Sur les réseaux sociaux :

ÉDITION

Université du Maine (Le Mans - Laval)

EN SAVOIR PLUS

  • Identifiant de la fiche
    14408
  • Identifiant OAI-PMH
    oai:canal-u.fr:14408
  • Schéma de la métadonnée
  • Entrepôt d'origine
    Canal-U
  • Publication
    06-06-2013

Ressources en auto-formation sur les mêmes thèmes

Présentation de la ressource en auto-formation Corpus médical psychiatrie cours / présentation
01/01/2004
Corpus médical psychiatrie
Description : - Recueil de cours de psychiatrie
Présentation de la ressource en auto-formation Un autre espace de vie cours / présentation
Un autre espace de vie
Auteur(s) : DUFLOT M.
Description : L'unité de psychogériatrie M. Hyvert a été créée en 1987 pour aider les personnes âgées présentant des pathologies de la sénescence et pour mener une réflexion sur la psychogériatrie avec une équipe spécialisée. Les soins associent chimiothérapie à une psychothérapie : psychothérapie essentielle ...