Le Campus Connecté de Nevers : un nouveau dispositif qui a déjà su s'adapter et évoluer

Les lieux labellisés "Campus Connecté" forment un réseau de tiers-lieux de formation à distance de l'enseignement supérieur piloté par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Un dispositif qui a fait ses preuves en période de crise sanitaire !

Actualité - 17.06.2020
Auteur(s): Virginie Gonzalez

Le dispositif    

Au mois de septembre 2019, le Campus Connecté de Nevers a accueilli 19 étudiants. 15 d'entre eux étaient inscrits à des formations diplômantes à distance et ont passés leurs partiels en mai. 

Leur profil était le suivant :

    • 4 étaient néo-bacheliers.
    • Certains étaient titulaires d'une L1 ou L 2.
    • D'autres enfin, plus âgés, souhaitaient changer de voie. 

Ils étaient inscrits dans des établissements répartis sur toute la France :

Le Campus de Nevers est animé par une coordonnatrice et 2 tuteurs, tous trois enseignants et aux profils disciplinaires complémentaires. Leurs connaissances pédagogiques et humaines leur ont permis de s'organiser de façon efficace pour le suivi des étudiants pendant la crise sanitaire. 

Côté équipement, les étudiants n'ayant pas d'ordinateur personnel en avaient reçu un en prêt pour l'année universitaire. En début d'année, le Campus avait proposé des cours d'informatique à raison d'1h30 par semaine. Tous étaient donc déjà outillés et formés lorsque la période de confinement a commencé.

Le renforcement de l'autonomie des étudiants

Pendant les mois de confinement, la structure et l'organisation d'un Campus Connecté ont montré leur efficacité : les étudiants étaient déjà bien préparés au travail à distance et cette période n'a pas posé de problèmes pédagogiques pour la majorité d'entre eux.

Les 20 heures requises de présence par semaine ont été remplacées par des rendez-vous réguliers à distance :

  • les lundis et vendredis pour des séances communes en visio avec la coordonatrice, sur les aspects les moins scolaires, avec pour objectif de conserver une dynamique de groupe
  • les mercredis et sur rendez-vous pour des entretiens téléphoniques individuels avec les tuteurs

Enfin, l'envoi régulier de SMS a permis de garder un contact spontané. 

La fonction de tuteur a évolué, car il s'est agi de détecter les besoins des étudiants en étant à distance, pour leur apporter l'aide nécessaire et proposer un suivi adapté. Le dialogue, l'écoute étaient déjà prépondérants, mais l'accompagnement individualisé s'est renforcé pour garder la motivation intacte jusqu'aux partiels. 

Pour les plus jeunes, qui ont besoin d'un suivi régulier, ou pour un étudiant qui manque d'autonomie pour raison médicale, le tutorat a été renforcé pour les aider à gérer au mieux leurs cours.

L'organisation du travail universitaire

Chaque université avait mis à la disposition de ses étudiants tous les cours sur sa plateforme en début de semestre, ainsi que les modalités d'examens.

Les contacts avec les enseignants des établissements opérateurs sont limités. Certains étudiants parmi les plus âgés étaient habitués à ce mode de fonctionnement et ont continué à travailler. Pour les autres, et surtout pour les néo-bacheliers, s'organiser et se motiver n'a pas été simple. La coordonnatrice et les tuteurs les avaient aidés à planifier leur travail dès le mois de septembre 2019. Cette structuration a aidé à maintenir une régularité de travail. Ce soutien a été essentiel pour la réussite de leur 1ère année d'études universitaires.

Les perspectives

Le Campus Connecté de Nevers sort renforcé de cette épreuve. Le 13 juin, l'équipe a accueilli sur rendez-vous toutes les personnes qui souhaitent s'inscrire pour la rentrée prochaine. Le recrutement va s'ouvrir aux personnes souhaitant accéder à de la formation continue et ne pouvant pas se rendre sur le lieu de la formation pour des raisons de distance, de coût ou d'organisation personnelle.

Entre 20 et 25 étudiants sont attendus à la rentrée de septembre 2020.

Quelques témoignages

Virginie Gonzalez, coordonnatrice du Campus Connecté de Nevers Agglomération

Je pense que les étudiants étaient bien préparés du fait de leur habitude de travail à distance. Ainsi, être en possession des cours et savoir gérer le temps des apprentissages sont des avantages pour les étudiants du Campus Connecté. Le soutien apporté pour la gestion du temps de travail leur a permis de devenir plus autonome dans la préparation des partiels. Le distanciel a fait ses preuves pendant le confinement

Charline, étudiante en L1 AES 

Oui nous étions bien (peut-être mieux !) préparés car pour nous, rien n'a vraiment trop changé. Nous ne sommes pas passés par la phase de questionnement : "Comment va-t-on faire ?" L'aide apportée par le personnel du Campus Connecté a permis de mieux préparer les examens. Car nous savions qu'un tuteur nous suivait.  

Sophie, étudiante en L1 anglais

Oui je pense que le fait d'avoir étudié toute l'année à distance m'a permis de vivre plus facilement les épreuves du second semestre.

Ayant travaillé toute l'année ainsi, la partie confinement du semestre n'a finalement pas changé grand-chose à ma façon de travailler, c'était juste plus simple au niveau des déplacements car j'étais chez moi et pas au Campus Connecté.

M'occuper de ma fille à domicile était une contrainte forte, mais cela ne m'a pas empêché de travailler. Les épreuves en elles-mêmes n'étaient pas très différentes des devoirs à préparer à la maison tout au long du semestre, et le fait d'avoir été aidée au niveau de la méthodologie par les tuteurs m'a permis de bien comprendre ce qui était attendu de moi. 

1ère publication : 17.06.2020 - Mise à jour : 2.07.2020

Auteur

Virginie Gonzalez

Enseignement Supérieur et Innovation | Campus Connecté Nevers

Coordonnatrice

Contactez Virginie Gonzalez

Tél : 07.63.44.76.79