CAIRNS, un dispositif pédagogique innovant d'aide à l'orientation

Incubée à l'Université d'Orléans, la solution Cairns vise à développer des compétences à s'orienter tout au long de la vie suivant une approche originale, outillée par les sciences géomatiques. 

Contexte et enjeux 

Dans notre société en mouvement, savoir s'orienter est devenu une compétence nécessaire. L'orientation ne suit plus aujourd'hui un parcours tubulaire et figé, mais se réalise par une succession de choix et d'opportunités de type réticulaire. La résolution européenne (2008/C 319/02) adoptée en novembre 2008, vise à "mieux inclure l'orientation tout au long de la vie dans les stratégies d'éducation et de formation" et inscrit, par là-même, l'amélioration des processus d'orientation comme un enjeu fort pour tous les systèmes éducatifs européens

Dans ce contexte, les spécialistes de l'orientation soulignent l'urgence à repenser collectivement les modes d'orientation, en utilisant le potentiel des espaces numériques en particulier à des fins éducatives et dans une logique d'orientation tout au long de la vie. L'environnement défini par la solution Cairns s'inscrit dans cette réflexion, et propose une approche éducative qui vise à accompagner le développement de compétences à s'orienter.

Objectifs

Afin de favoriser l'autonomie des étudiant·e·s, le dispositif éducatif Cairns intègre un programme pédagogique multimodal visant à développer la compétence à s'orienter tout au long de la vie.

point de retour de mission et explicitation des compétences mobilisées par les étudiant·e·s en DUT1 GEA à l'IUT de Bourges.

Ce programme hybride nommé AFESO, pour Action de Formation En Situation d'Orientation, s'appuie sur le principe des Actions de Formations En Situation de Travail - AFEST : l'apprenant fait l'expérience de l'activité d'orientation au travers de missions successives, et transforme cette expérience en compétences. 

Ces compétences, validées par badges numériques, sont regroupées sous la forme d'une quête pédagogique, et visent à développer le "rendre acteur", l'autodétermination de chacun dans la construction de son parcours tout au long de la vie.  

Mise en place du dispositif

Parmi les choix initiaux de conception, est apparu très tôt celui de la territorialisation et de l'interaction comme pilier fondateur, avec la possibilité de matérialiser graphiquement :

  • les espaces
  • les processus
  • les flux réels d'orientation

La protéiformité des territoires de l'orientation, produite par la pluralité des distances, a nécessité l'utilisation d'un système multimétrique à même de rendre compte de cette complexité. C'est auprès des géographes qu'une solution a été trouvée avec le SIG, système d'information géographique.

Le SIG présente le double intérêt de pouvoir être à la fois un outil d'aide à la décision et un outil de traitement d'informations. Ce système, issu des sciences de la géomatique, offre toutes les possibilités des bases de données (telles que les requêtes et les analyses statistiques) et ce, au travers d'une visualisation unique propres aux cartes, permettant de construire, d'inscrire et de donner corps et sens à un parcours.

interface de l'application Cairns, support pédagogique et cartographique alimenté au cours de chaque mission.

L'application Cairns se présente sous la forme d'un réseau social propulsé par un SIG collaboratif aux ambitions éducatives grâce à un accompagnement d'environ 20h  en présentiel et 20h de travail à distance, correspondant à la réalisation en équipe de 4 missions successives impliquant :

  • recueil et analyse des données
  • autorégulation collective et individuelle  
  • travail réflexif et explicitation

des compétences mobilisées en situation d'orientation.

un carnet de bord numérique est remis à chaque séance : il présente la mission à réaliser et offre un espace pour enregistrer ses avancées.

Le dispositif permet de capitaliser et de conserver de façon structurée une trace des territoires co-construits et actualisés chaque année. Espaces de dialogues et environnements capacitants, les usages de Cairns paraissent nombreux :

  • création d'alumni
  • eportfolio
  • gestion des offres de stage
  • support dans la pratique de conseil et d'accompagnement 
  • etc.

Valorisation et perspectives

Cairns a pour perspective un déploiement progressif. Il est aujourd'hui expérimenté à :

Un partenariat récent avec l'IDEFI EDIFICE, projet qui compte, parmi ses objectifs, celui de favoriser le continuum secondaire - supérieur, permet au dispositif Cairns de s'ouvrir à l'Orientation Tout au Long de la Vie, et de favoriser le dialogue, les interactions inter territoriales, entre élèves de l'enseignement secondaire, étudiant·e·s de l'enseignement supérieur et stagiaires de la formation continue.

Cairns a fait l'objet de plusieurs communications et publications scientifiques internationales. Il s'appuie, dans sa phase actuelle de consolidation, sur l'expertise scientifique de l'Institut National d'Etude du Travail et d'Orientation Professionnelle dans le cadre d'une thèse de doctorat en psychologie de l'orientation sous la direction du Pr Even Loarer.

1ère publication : 16.12.2020 - Mise à jour : 24.12.2020