Le Campus Connecté de Saint Raphaël : un lieu pour se reconstruire avec les études supérieures

Les 2 tutrices Joëlline et Angélique, du lieu labellisé Campus Connecté à Saint Raphaël dans le Var, ont aidé quotidiennement 13 personnes à reprendre confiance en elles et à réussir leur année universitaire, leur B.T.S. ou leur formation en ligne malgré la crise sanitaire.

Article - 27.07.2020
Auteur(s): Joëlline Pradier, Angélique Begue

Remotiver les apprenants    

Le Campus de Saint Raphaël a ouvert ses portes après la fin des inscriptions universitaires 2019. La plupart des apprenants qui y ont été admis se sont inscrits en études à distance in extremis à l'Université d'Aix-Marseille, de Caen, ou au CNED. Ayant déjà vécu plusieurs changements de cursus ou des échecs scolaires, ils appréhendaient cette ultime rentrée, vécue pour beaucoup comme une dernière chance et leur inscription un peu décalée par rapport aux étudiants en présentiel, a généré une tension supplémentaire. Même s'ils n'étaient majoritairement pas néo-bacheliers, leurs parents étaient bien présents lors de leur inscription, avec une forte demande d'accompagnement, d'encadrement et de soutien.

Le 1er semestre a été assez tendu. Les 2 tutrices se sont attachées à soutenir ces jeunes souvent fragilisés par des parcours compliqués. En quelques mois, elles ont pu observer une progression de leur maturité et de leur autonomie. Pour se rassurer, les étudiants ont choisi de suivre le calendrier des cours en présentiel, et se sont astreints à travailler avec le même volume horaire que des étudiants dans un campus universitaire, même s'ils suivaient leurs cours en asynchrone. De cette manière, ils ont créé une véritable vie de campus au plus près de la réalité des études dans les universités.

Malgré la situation d'isolement lors de la crise sanitaire, les étudiants de 1ère année de licence ont tous validé leur 2ème trimestre, et une étudiante de Master a obtenu la mention "Bien". Cette réussite leur a redonné confiance en eux. 

Exercer la fonction de tutrice

Joëlline et Angélique avaient déjà enseigné, respectivement au lycée et à l'école primaire. Elles occupent aujourd'hui une toute autre fonction, apportant un soutien plus psychologique aux apprenants. Leur connaissance du milieu éducatif et universitaire est un véritable atout.

Au début de l'année scolaire, elles ont préféré suivre à tour de rôle tous les étudiants pour connaitre chacun d'eux. Par la suite, et surtout pendant la période du confinement, la répartition du tutorat s'est faite en fonction de leur spécialité (sciences humaines / sciences).

Des ateliers collectifs en présentiel puis en mode virtuel ont été proposés par les tutrices et les étudiants. Pour ne donner que quelques exemples, outre les ateliers de méthodologie (comment faire une fiche de révision, comment faire un schéma heuristique...), une étudiante qui travaillait déjà dans une radio locale et qui veut devenir journaliste, a proposé un "point presse" tous les vendredis matin. Un autre étudiant en langue a proposé de piloter un atelier en anglais.

Des activités hors les murs se sont mises en place lorsque cela était possible. Des partenariats ont été mis en place, notamment avec la Médiathèque, la ville et des associations de Saint Raphaël. 

Trouver des partenariats

Parmi leurs tâches, les 2 tutrices ont initié de nombreuses démarches pour les étudiants. Elles ont été les interlocutrices privilégiées d'organismes comme :

  • la commission pédagogique des universités pour leur inscription
  • Pôle Emploi et Mission Locale pour la gestion de leurs droits
  • des associations, des clubs comme les Soroptimistes, et des entreprises qui ont parfois participé à un complément de financement des études

La ville de Saint-Raphaël a invité tous les utilisateurs du Campus Connecté dans divers événements culturels (places réservées dans des conférences, soirées théâtre, etc.) et la Communauté d'Agglomération Var Estérel Méditerranée finalise un partenariat pour accompagner les étudiants en B.T.S. afin de trouver des stages en entreprises.

Le Campus et le CREPS de Saint-Raphaël, travaillent à une nouvelle collaboration. Le CREPS pourrait ouvrir ses portes aux étudiants du Campus Connecté plusieurs fois par an, permettant :

  • des échanges entre étudiants avec des journées d'intégration
  • des activités sportives
  • un projet d'événement de fin d'année

En contrepartie, les étudiants, sportifs de haut niveau du CREPS, passeraient leurs examens dans les locaux du Campus Connecté.

Un partenariat renforcé avec la médiathèque est prévu pour la rentrée de septembre 2020 avec une conférence mensuelle proposée tout en anglais, des séances qui ont d'ores et déjà permis à cette 1ère promotion d'enrichir leur vocabulaire, leur discours et plus largement l'art de prendre la parole en public. La municipalité a opté pour la gratuité de la carte d'abonnement et une discussion s'est engagée pour l'achat d'ouvrages en complément de ceux des bibliothèques universitaires.

Enfin côté pédagogie, des ateliers de soutien méthodologique devraient se mettre en place avec des enseignants et des doctorants de l'université de proximité, l'Université Côte d'Azur. En effet, les jeunes étudiants ne connaissent pas toujours les exigences de l'université, et ne savent pas comment ils vont être évalués. 

Organiser la rentrée de septembre 2020

L'inscription dans une formation à distance, avec un suivi dans un lieu labellisé Campus Connecté, est fléché en priorité au public dit "empêché", c'est-à-dire n'ayant pas d'autre solution pour poursuivre des études dans l'enseignement supérieur.

A Saint-Raphaël, les étudiants ne pourront pas regagner leur université d'inscription à la rentrée 2020 car leur situation reste inchangée. Leurs "empêchements" n'ont pas été levés :

  • manque de transport
  • manque de moyens financiers
  • difficultés à s'organiser avec de jeunes enfants

La 1ère promotion d'étudiants sera donc reconduite à la rentrée de septembre 2020 afin qu'ils poursuivent leur cursus universitaire.

Quelques néo-bacheliers rejoindront le Campus, des D.A.E.U., un nouveau Master, des B.T.S., des étudiants en Licence pour former un groupe de plus d'une vingtaine de personnes.

Les 2 tutrices resteront en charge de leur suivi. Elles ont prévu de mettre en place un tutorat entre l'ancienne et la nouvelle promotion, par filière pour le suivi des études et pour aider aux modalités administratives. Dès la rentrée, une coopération sera instaurée grâce à un accueil et une table ronde en commun. De bien belles perspectives pour l'an II.

1ère publication : 27.07.2020 - Mise à jour : 15.09.2020