FlexiPACES : sécuriser le parcours des étudiants en santé avec les REL

L'Université de Caen Normandie a mis en place une expérimentation afin de sécuriser les parcours des étudiants entrant en L2 santé grâce à la passerelle AlterPACES. Cette démarche s'appuie sur la préconisation personnalisée de ressources éducatives libres (REL) sélectionnées par les enseignants.

Appel à manifestation d'intérêt - 6.07.2020
Auteur(s): Audrey Tréhet, Olivier Toutirais, Emmanuel Touzé

Le projet AlterPACES

L'objectif d'AlterPACES est de diversifier le profil et le parcours des étudiants suivant des études de santé. AlterPACES propose à tous les étudiants inscrits en 2ème ou 3ème année de licence (à l'exception des I.U.T. et écoles d'ingénieurs) de l'Université de Caen Normandie de candidater pour se réorienter en L2 de :

  • maïeutique
  • médecine 
  • pharmacie

sans passer par la 1ère année commune des études de santé (PACES).

Les étudiants sont présélectionnés sur dossier puis sélectionnés après un entretien oral par un jury. Les étudiants admis dans le dispositif AlterPACES suivent - au cours du 2ème semestre - les cours de la licence dans laquelle ils sont inscrits, ainsi qu'une U.E. complémentaire de mise à niveau, principalement dispensée sous forme d'enseignements en ligne et liée à leur choix de filière :

  • maïeutique
  • médecine
  • pharmacie

Pour être admis en L2 santé, les étudiants doivent à la fois valider en 1ère session :

  • leur 2ème ou 3ème année de licence
  • l'UE complémentaire

Lorsqu'ils démarrent la nouvelle année universitaire dans l'une des L2 santé, les étudiants n'ont pas reçus les mêmes enseignements que ceux ayant suivi la PACES. De plus, la diversité des parcours de formation antérieurs pourrait conduire à des difficultés d'adaptation. C'est pourquoi le C.H.U. de l'université Caen Normandie propose une expérimentation autour d'un dispositif de sécurisation personnalisé de leur parcours appelé FlexiPACES.

Présentation du dispositif

FlexiPACES soutient les apprentissages des étudiants ayant bénéficié du dispositif AlterPACES en leur recommandant des ressources qui correspondent aux prérequis des enseignements de L2 en fonction de leur filière et de leurs connaissances préalables.

Les prérequis des enseignements de L2 ont été identifiés par les enseignants de L2 santé eux-mêmes. Cette identification a ensuite fait l'objet d'une recherche parmi l'ensemble des ressources éducatives libres existantes, en particulier celles proposées par l'Université Numérique. Les ressources liées aux prérequis identifiés ont ensuite été soumises à la validation des enseignants de L2 santé. Les ressources ainsi validées sont toutes mise à disposition sur le Learning Management System (LMS) Moodle de l'Université.

La figure 1 montre comment les étudiants se repèrent pour savoir quelles sont les ressources les plus à même de les aider.

Figure 1 - Crédit illustration © Unicaen

Les ressources validées par les enseignants de L2 et disponibles sur le L.M.S. sont catégorisées. Ces catégories correspondent aux UE de PACES et constituent un 1er point de repère pour les étudiants.

De plus, tous les étudiants en L2 santé n’ont pas accès à toutes les ressources. En effet, certains prérequis sont spécifiques à l’une des filières, c’est pourquoi certaines ressources ne sont rendues disponibles qu’aux étudiants de l’une de ces 3 filières.

Enfin, les étudiants reçoivent des recommandations personnalisées grâce à des tests de positionnement dont les questions créées par les enseignants se fondent sur les prérequis des enseignements de L2. Ainsi, quand ils répondent aux tests de positionnement, les réponses données par les étudiants orientent les préconisations de ressources numériques vers les notions ou les connaissances les moins maîtrisées.

Résultats

Suite à l’identification des pré-requis, plus de 380 ressources ont été repérées sur les plateformes de l'Université Numérique par l’ingénieur pédagogique et, in fine, environ 200 ressources ont été validées par les enseignants de L2 et rendues accessibles à l’ensemble des étudiants de L2 Santé sur le LMS de l’université. A ce jour, il a été comptabilisé plus de 2500 consultations de ces ressources par les étudiants.

D’autre part, depuis la mise en oeuvre de FlexiPACES à la rentrée 2018, 6 étudiants ont directement bénéficié de ce dispositif. Tous ont été admis en L3 médecine ou pharmacie, ce qui témoigne de l’efficacité des dispositifs complémentaires que sont AlterPACES et FlexiPACES.

Dans l’objectif de sécuriser le parcours du plus grand nombre d’étudiants possible, les ressources identifiées dans le cadre de FlexiPACES sont aussi accessibles aux étudiants en L2 santé entrés par la filière classique. Cela représente aux alentours de 300 étudiants.

Discussion – perspectives

Le principal point de vigilance du dispositif FlexiPaces est la sélection des ressources. En effet celles-ci sont très nombreuses, parfois anciennes, et il faut s’assurer de leur pertinence. Une coordination étroite entre l’ingénieur pédagogique et les enseignants de L2 est nécessaire pour les valider et éventuellement les scénariser dans un parcours de remédiation.

Par ailleurs, la réforme de l’accès aux études en santé a pour objectif de diversifier les profils des étudiants en santé et constitue une opportunité pour renforcer le dispositif FlexiPACES à Caen.

L’université de Caen Normandie a opté pour un modèle dans lequel les étudiants auront le choix de s’inscrire parmi l’une des 10 licences généralistes avec l’option santé (Licence d’accès santé ou L.A.S.) à la rentrée 2020 (figure 2).

Figure 2 - Schéma d'accès aux études en santé via 10 LAS à l'Université Caen Normandie à la rentrée 2020

L’option santé se décline sous forme de 2 UE "mineure santé" d’environ 50h avec un contenu variable en fonction de la licence suivie (dominante biologie ou non) et de la filière Santé envisagée.

Les étudiants auront la possibilité de candidater à l’issue de chacune des 3 années de licence et seront admis en fonction de leurs notes obtenues en fin d’année et, pour certains, d’épreuves orales. A leur arrivée en L2 Santé, les étudiants n’auront donc pas tous acquis les mêmes connaissances en fonction de leur licence d’origine. Aussi il est prévu de sécuriser leur parcours en mettant à leur disposition en amont de la L2, un ensemble de ressources intégrant celles déjà identifiées dans FlexiPaces et complétées au besoin par celles des enseignants.

Comme pour le dispositif FlexiPaces, des tests de positionnement aideront les étudiants à évaluer leur connaissance et les renverront vers des ressources appropriées le cas échéant.

Publication : 6.07.2020