Un prototype strasbourgeois pour corréler offres d'emploi et formations diplômantes

Dans la droite ligne des orientations stratégiques tracées par son schéma directeur numérique (SDN), l'Université de Strasbourg a développé un prototype web dont l'ambition est de confronter les données massives de l'emploi sur un territoire avec celles issues de son offre de formation.

Article - 9.09.2019
Auteur(s): Damien Braun et François Gauer

Créer une nouvelle dynamique pour l'insertion professionnelle des étudiants

Le but recherché de ce dispositif est, entre autres, d'identifier les zones géographiques offrant des débouchés pour une formation donnée, ou encore de recenser les compétences les plus fréquemment requises par les employeurs dans un bassin d'emploi (et par rebond les formations permettant d'acquérir lesdites compétences).

Accessible via une URL privée, ce prototype - qui n'est pour l'instant pas encore consultable par le grand public - propose trois scénarios de recherche dynamiques :

Recherche d'emploi par un jeune diplômé dans une zone géographique donnée

Après avoir sélectionné une formation dans l'offre de l'université, l'usager peut identifier un ou plusieurs emploi(s)-type(s) sur le(s)quel(s) elle débouche potentiellement puis consulter la totalité des offres d'emplois correspondantes actives sur le territoire français. Les résultats de la recherche peuvent être resserrés sur:

  • une région
  • un département
  • une ville

Auto-positionnement d'un candidat au recrutement en confrontant ses propres compétences avec celles requises par l'employeur

Après avoir sélectionné un domaine d'activité professionnelle, l'usager peut :

  • identifier un ou plusieurs emploi(s)-type(s) associé(s)
  • consulter la liste des compétences exigées en général pour exercer l'emploi-type retenu

Identification d'une école ou d'une faculté par un employeur, afin de recruter des stagiaires, des apprentis ou des futurs collaborateurs

Après avoir sélectionné un domaine d'activité professionnelle, l'usager peut :

  • identifier un ou plusieurs emploi(s)-type(s) associé(s)
  • consulter les fiches formation des diplômes proposés par l'établissement et préparant l'étudiant à l'emploi-type retenu

Un système de correspondances complexe à mettre en œuvre

L'équipe opérationnelle en charge du projet a tout d'abord veillé à analyser différents jeux de données disponibles à l'échelle nationale. Ce tour d'horizon a rapidement permis d'établir qu'une articulation avec les webservices du portail Emploi Store de Pôle Emploi était tout à fait pertinente au regard des objectifs définis et permettrait, à tout le moins en théorie, d'établir des liens entre

  • une compétence
  • un emploi-type
  • une offre d'emploi
  • une entreprise

Un examen approfondi a toutefois révélé que les typologies de compétences auxquelles se réfèrent l'université et Pôle Emploi sont intrinsèquement différentes. En effet, si les savoir-faire et savoir-être enregistrés dans les jeux de données du portail Emploi Store répondent à une logique normative, ceux qui sont saisis dans les fiches formation de l'établissement (à savoir à Strasbourg, via la brique applicative R.O.F. fournie par l'AMUE) sont caractérisés par une très grande hétérogénéité :

  • utilisation fréquente de synonymes pour désigner un seul et même concept
  • utilisation alternative de termes isolés, de locutions ou de phrases complexes
  • problèmes de polysémie
  • etc.

Aussi, la mise en place d'un système de correspondances entre les compétences consignées dans les jeux de données des deux institutions s'est avérée plus compliquée que prévu. 

Les fiches formation enregistrées dans le système d'information de l'université comportent cependant une liste de débouchés qui se recoupent à l'identique avec les emplois-types désignés dans les jeux de données du portail Emploi Store. Concrètement, tous deux se conforment aux règles de codification du Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois (ROME). Aussi, le référentiel ROME a-t-il été utilisé comme point d'articulation entre les deux jeux données considérés. C'est de fait la clé d'une stratégie de contournement permettant de passer outre le manque d'homogénéité de la matière analysée et traitée lors des requêtes.

Évolution et amélioration du dispositif dans le cadre d'ÉOLE

Les tests fonctionnels conduits lors du recettage indiquent que le prototype réalisé est conforme aux exigences du cahier des charges transmis à l'équipe de développement, sur un plan tant technique qu'ergonomique. Toutefois, 2 points de vigilance ont été identifiés à l'usage.

Pertinence de certaines recherches


L'expérience prouve que les emplois décrochés par de nombreux diplômés ne sont pas forcément en adéquation avec la formation qu'ils ont suivie, ni avec les compétences qu'ils sont censés avoir acquises. À titre d'exemple, ce type de situation est régulièrement observé dans les viviers de diplômés des filières :

  • Arts
  • Lettres
  • Langues
  • Sciences Humaines et Sociales

Souvent, l'identification d'un ou de plusieurs débouché(s)-type(s) pour ces formations s'avère parfois hasardeuse.

Qualité des données saisies dans les fiches formation de l'établissement


Dans les faits, de nombreuses fiches diplôme saisies dans le S.I. sont encore incomplètes. Les éléments manquants sont ainsi rajoutés au coup par coup, au rythme de la disponibilité des personnels de scolarité. La matière exploitée lors des requêtes étant parfois parcellaire, le système de corrélation imaginé ne peut donc pas toujours être mis en œuvre avec efficacité. Aussi, un travail de rationalisation des données saisies dans ces fiches semble nécessaire afin d'optimiser, à terme, l'exactitude des résultats produits par le prototype. Ce chantier, certes indépendant de toute question technique liée à la qualité du développement conçu, met en exergue la nécessité de disposer de jeux de données qualifiés afin de procéder à des traitements pertinents.

En l'état actuel des choses, le modèle théorique des scénarios de recherche proposés ne permet donc pas systématiquement de produire des conclusions reflétant la réalité du terrain. En toute logique, l'adossement du prototype à une solution d'analyse sémantique développée sur mesure semblerait souhaitable. Un tel dispositif permettrait de s'affranchir des problèmes d'hétérogénéité, de cohérence et de complétude mis en évidence. Ainsi, en croisant les compétences consignées dans les jeux de données de l'université et de Pôle Emploi, la corrélation d'un diplôme avec un emploi-type devrait être facilitée et sa fiabilité renforcée.

C'est notamment l'un des sujets qu'aborde actuellement l'action 2.5 du projet EOLE, lauréat de l'appel DUNE (ANR-16-DUNE-0001-EOLE). Prolongement logique du prototypage réalisé à Strasbourg, ce nouveau chantier a démarré en avril 2019 et est prévu pour durer un an.

Publication : 9.09.2019