Le Projet INPLIQUES (INP Lieu en Questionnement sur l'Enseignement Supérieur)

Le Projet INPLIQUES (INP Lieu en Questionnement sur l'Enseignement Supérieur)

En répondant à l'appel à projet 2018 des Lieux d'éducation Associés (LéA) à l'Institut Français de l'Éducation (IFÉ) et en proposant le projet INPLIQUÉS soutenu par la DGESIP via la MIPNES, les conseillers pédagogiques de Toulouse-INP (Institut National Polytechnique) s'engagent pour 3 ans dans des recherches collaboratives avec 2 laboratoires de sciences de l'éducation et l'IFÉ, porteur de la plateforme NéopassSUP. Ces recherches visent l'élaboration, la mise en œuvre, et l'analyse de modalités de formation/accompagnement d'enseignants et d'enseignants-chercheurs de l'enseignement supérieur. 

Le LéA INPLIQUES : au croisement de la construction de connaissances et de la professionnalisation

Qu'est-ce qu'un LéA ?

Les Lieux d'éducation Associés à l'IFÉ (LéA) associent pour 3 ans chercheurs et acteurs de terrain. Le travail collectif est un élément fondamental de ces projets. Les problématiques de recherche se construisent à partir de questionnements issus des lieux d'éducation. Les personnels de terrain, acteurs du lieu d'éducation sont associés à tous les stades d'élaboration, de mise en œuvre et d'analyse des solutions expérimentées ou des ingénieries produites au sein des LéA. Le pôle recherche est garant de la transformation du questionnement des acteurs en problématique de recherche, de la qualité méthodologique des travaux collectifs et de la diffusion des résultats à laquelle sont associés les participants du LéA.

Avec le projet INPLIQUÉS, les conseillers pédagogiques de Toulouse INP s'engagent aux côtés de chercheurs des laboratoires de sciences de l'éducation :

dans des recherches collaboratives visant l'élaboration et la mise en œuvre de modalités de formation/accompagnement d'enseignants et d'enseignants-chercheurs volontaires. Ces recherches devraient permettre d'analyser comment :

  • ces modalités, contribuent à la transformation des activités professionnelles des enseignants et d'enseignants-chercheurs et à générer des effets sur les processus d'apprentissages de leurs étudiants
  • évaluer l'accompagnement produit par les conseillers pédagogiques.

L'enjeu est d'apprécier l'efficience et la pertinence de ce type de modalité pour la professionnalisation des enseignants et enseignants-chercheurs. (décret 05/2017).

Ce LéA devrait permettre aussi au M.E.S.R.I. (via la DGESIP) de rejoindre les autres soutiens du dispositif LéA :

  • le MEN (via la (DGESCO) et son D.R.D.I.E.
  • le M.A.A.

élargissant ainsi, au sein du réseau des LéA, la communauté des acteurs de la transition éducative.

Comment a été pensé ce LéA ?

Il prend place sur l'ENSIACET, une des 6 écoles d'ingénieurs de Toulouse INP, pour une prise en main du dispositif à petite échelle, l'idée étant de le déployer à moyen terme sur l'intégralité des 6 écoles.

Toulouse INP s'est engagé dès 2010 dans la transformation pédagogique de l'enseignement supérieur, en structurant un service de soutien à la pédagogie, la DYnamique Pédagogique (DYP) au sein duquel 4 conseillers pédagogiques y assurent le conseil à l'institution et l'accompagnement des enseignants et enseignants-chercheurs en :

  • co-analysant des problématiques de terrain
  • proposant des formations sur des éléments de compréhension de ces situations d'enseignement

Ces conseillers pédagogiques interagissent aussi en réseau comme le Réseau GRAPPE (de l'Université Fédérale de Toulouse) et le séminaire B.S.Q.F. afin de contribuer :

  • à la "construction du métier (en émergence) de conseillers pédagogiques"
  • à la professionnalisation des enseignants et enseignants-chercheurs

Après quelques années de fonctionnement, les conseillers pédagogiques de Toulouse INP perçoivent que la plupart des formations/accompagnement qu'ils ont réalisés l'ont été auprès d'enseignants et d'enseignants-chercheurs accompagnés individuellement ou en équipe réduite. Il en résulte des changements adaptatifs, des évolutions de leurs pratiques dont il convient d'appréhender comment ils influencent leur environnement professionnel.

Pour comprendre comment les paramètres des situations de formation/accompagnement interagissent, les conseillers pédagogiques ont saisi l'opportunité de collaborer avec des chercheurs.

Il a donc été envisagé l'élaboration et la mise en œuvre de groupes d'entrainement à l'analyse des situations d'enseignement dans le supérieur (en référence aux "Laboratoires d'analyse vidéo des activités enseignante", Ria, 2018), à partir de supports vidéos de la plateforme NéopassSup et d'y adosser des recherches.

L'enjeu est de taille, car si la recherche-collaborative fait sens dans les établissements de formation de formateurs à l'enseignement, où les connaissances produites peuvent être directement utilisées dans les contenus enseignés. Il en est tout autrement dans le contexte d'écoles d'ingénieurs, et l'on doit être vigilant au travail de problématisation à réaliser avec les enseignants et enseignants-chercheurs pour qu'ils se sentent concernés dans cette démarche, par rapport à leur réalité du terrain.

Les partenaires du LéA partent sur une double question de recherche

  • Comment la participation d'enseignants et d'enseignants-chercheurs à des dispositifs formatifs (proposés et animés par les conseillers pédagogiques) mobilisant l'analyse de situation d'enseignement contribue à la transformation de leurs modalités d'enseignement dans le supérieur (et in fine à la transformation de leur identité professionnelle) ?
  • Sur quel référentiel évaluatif (intégrant une dimension qualitative) les conseillers pédagogiques peuvent-ils s'appuyer pour leur permettre d'évaluer leur accompagnement ? 

On espère, que les résultats des 2 axes de cette recherche contribueront à :

  • éclairer la genèse de professions émergentes
  • faire vivre des modalités de formation/accompagnement pertinentes pour aider les enseignants et enseignants-chercheurs comme les conseillers pédagogiques :
    • à se reconnaitre
    • à cultiver l'empathie
    • se projeter
    • s'interroger sur leur métier
    • à anticiper des situations non vécues
    • incarner un positionnement
    • identifier la continuité et la transformation de ses activités
    • etc.

Du point de vue de la recherche collaborative, faire participer ensemble, les enseignants et enseignants-chercheurs, conseillers pédagogiques et chercheurs à la production de savoirs métissés (savoirs professionnels et savoirs scientifiques) fait aussi partie des retombées scientifiques visées et sur lesquelles il est envisagé de communiquer.

Quelles opportunités offrent l'entrée dans un LéA ?

Contribuer et faire vivre un LéA, c'est aussi appartenir et collaborer à un réseau, où deux fois par an, les praticiens et les chercheurs de ce réseau partagent et échangent :

  • sur leurs projets
  • sur les avancées
  • sur leurs nouveaux questionnements et enseignements

avec la richesse des différents territoires explorés et des différents cadres théoriques mobilisés.

L'entrée de Toulouse INP dans ce réseau, c'est l'opportunité d'être et d'assumer être un acteur de la transition éducative, qui se construit, qui se déconstruit, qui se repense, qui s'analyse, qui se vit...  aussi en amont et en aval de son propre territoire. Il est encore trop peu d'espaces où le primaire, le secondaire, le supérieur, l'éducation populaire, le formel, l'informel se côtoient.

Le réseau des LéA, est un de ces espaces qui permettra aussi le ressourcement et l'inspiration de Toulouse INP et, où on l'espère, Toulouse INP pourra être source d'inspiration et de ressourcement pour d'autres.

Publication : 10.09.2018

Auteurs

Julitte Huez et Luc Ria

Responsables de l'action de recherche du LéA INPLIQUÉS

Respectivement rattachés à Toulouse INP et à l'IFÉ

En savoir plus

Webographie

Bibliographie

  • Broussal, D. (2014) : "Réfléchir ses pratiques : de l'analyse à la "subjonctivation". In I. Fabre et H. Veyrac (dir.).  Analyse de pratiques pédagogiques. Dijon : Educagri éditions, 125-136.
  • Hervé, N., Gardiès, C. & Ducamp, C. (2018) : "Construire une zone interprétative dans un collectif d'enseignants et de chercheurs : le cas d'un dispositif de l'enseignement agricole." Recherches en didactique des sciences et des techniques, 17, sous presse
  • J. Huez, O. Dechy-Cabaret, B. Escrig, C. Laplanche D. Broussal, (2018) : "Valoriser par la référentialisation : l'exemple d'une recherche collaborative portant sur le conseil pédagogique dans l'enseignement supérieur" - Université d'été de l'ADMEE-Europe- Toulouse - Juin 2018
  • Ria, L. (2018) : "Conception de laboratoires d'analyse vidéo de l'activité enseignante en établissement scolaire : vers un changement de culture de la formation continue". In C. Van Nieuwenhoven, S. Colognesi, & S. Beausaert, (Eds.), Accompagner les pratiques des enseignants, (pp.205-220). Presses Universitaires de Louvain.