La plateforme FUN-MOOC

Présentation de la nouvelle plateforme FUN-MOOC

Mercredi 2 décembre 2015
Fun-MOOC

La plateforme FUN-MOOC référence en France et dans le monde francophone, fédére les initiatives des établissements d'enseignement supérieur qui le souhaitent. Elle répond aux besoins de formation d'un large public - étudiants, salariés, demandeurs d'emploi, retraités - en formation initiale ou en apprentissage tout au long de la vie. La plateforme de MOOCs FUN a pris un nouvel essor, avec la création en septembre 2015 du GIP FUN-MOOC.

La plateforme FUN-MOOC, un outil innovant pour la formation initiale et continue

Thierry Mandon a présenté, mercredi 2 décembre 2015, la nouvelle plateforme FUN-MOOC en présence de "grands témoins", créateurs ou utilisateurs de MOOCs, qui ont fait part de leur expérience en la matière.

Thierry Mandon a rappelé l'importance de l'enjeu du numérique pour le développement de l'enseignement supérieur français et son rayonnement à l'étranger. Le ministre a aussi annoncé qu'une journée du numérique dans l'enseignement supérieur aurait lieu chaque année dès 2016 pour valoriser les nombreuses initiatives existantes ou à venir.

Lancée comme un projet incubé au ministère en juillet 2013, et projet phare de la stratégie numérique de l'E.S.R., la plateforme FUN-MOOC a pris un nouvel essor avec la création en septembre 2015 du GIP FUN-MOOC.


Infographie du dossier de presse FUN-MOOC


Plateforme de référence en France et dans le monde francophone, elle fédére les initiatives des établissements d'enseignement supérieur qui le souhaitent.

Pour les formations initiales ou l'apprentissage tout au long de la vie, elle répond aux besoins grandissants de formation d'un large public :

  • étudiants
  • salariés
  • demandeurs d'emplois
  • retraités

Des objectifs ambitieux pour répondre à des enjeux collectifs

La création du GIP poursuit plusieurs objectifs ambitieux :

  • diffuser les meilleurs cours en ligne ouverts et gratuits des établissements d'enseignement supérieur français et francophones, dans une perspective de diffusion des savoirs et de rayonnement à l'international
  • mettre en place un modèle économique viable en développant de nouveaux usages des cours en ligne :
    • généraliser la certification, aujourd'hui testée avec plusieurs MOOCs, pour répondre aux attentes des apprenants qui veulent valoriser leur parcours 
    • utiliser les MOOCs en complément de cours sur les campus, voire en substitution d'un cours magistral, selon le dispositif de la classe inversée 
    • proposer des cours en ligne aux salariés, aux demandeurs d'emploi, aux entreprises dans une perspective de formation continue
    • déployer des plateformes en marque blanche pour développer des outils de formation continue pour les entreprises et les autres acteurs impliqués dans la formation tout au long de la vie (grandes entreprises, branches professionnelles et OPCA, Pôle Emploi, les acteurs de la formation professionnelle dans le public comme dans le privé, etc.)

Ce nouveau GIP permettra à FUN-MOOC et aux établissements de l'enseignement supérieur de renforcer leurs partenariats, au sein de la Francophonie, pour :

  • la co-construction de MOOC
  • l'essaimage des connaissances
  • les collaborations avec des établissements étrangers

La plateforme FUN-MOOC

La plateforme FUN-MOOC diffuse les MOOCs produits par les universités et les grandes écoles de l'enseignement supérieur français et leurs partenaires.

Elle apporte une réponse à des demandes sociales fortes :

  • renouer avec la tradition de l'université ouverte
  • offrir l'occasion de suivre des formations certifiantes
  • susciter l'envie de retour en formation pour les actifs

Les publics qui suivent un MOOC pour une montée en compétences dans un cadre professionnel représentent la majeure partie des inscrits qui vont suivre un MOOC jusqu'à la fin. Nombre d'entreprises se sont aussi manifestées auprès des auteurs de MOOCs pour disposer de sessions de formation pour leurs employés.

La plateforme en chiffres

  • plus de 530000 apprenants issus de 120 pays
  • plus d'un 1285000 inscriptions aux 212 sessions de cours proposées par 62 structures (dont 4 universités étrangères) depuis le lancement de la plateforme
  • 155 MOOCs disponibles sur la plateforme
  • 17% des inscrits sont africains : les MOOCs de FUN-MOOC ont un fort impact auprès de la communauté francophone

FUN-MOOC, une plateforme au service de la stratégie des établissements

L'arrivée du phénomène MOOC a accéléré la prise de conscience des établissements. Le numérique induit un bouleversement majeur au niveau des formations et des pratiques pédagogiques. Il est aussi une formidable opportunité pour gagner en visibilité et développer de nouveaux partenariats.

De nouvelles pratiques pédagogiques pour les enseignants

Plus de 60 établissements d'enseignement supérieur français et francophones se sont saisis du phénomène MOOC et conçoivent et diffusent leurs MOOCs sur la plateforme FUN-MOOC. Après une phase d'expérimentation, certains s'en servent pour transformer leurs pratiques pédagogiques :

  • développement de la classe inversée avec l'utilisation des MOOCs en complément, voire en substitut du cours magistral. Le MOOC est alors partie intégrante d'un apprentissage hydride (blended learning) mixant le numérique et le présentiel
  • changement de méthodes de travail pour les étudiants : apprendre les concepts sur le MOOC, vérifier grâce aux exercices qu'ils ont compris, échanger sur les forums, etc. avant de rencontrer le professeur en classe. La rencontre physique sur le campus entre l'enseignant et les étudiants est alors beaucoup plus riche :
    • compléments de cours
    • approfondissement, projets
    • études de cas
  • renforcement des équipes d'appui au numérique pédagogique : ingénieurs pédagogiques, équipes audiovisuelles, chef de projet, community manager, etc. qui accompagnent les enseignants dans la conception et l'animation des cours en ligne
  • évolution du métier de l'enseignant qui doit travailler en équipe de façon collaborative avec une équipe d'appui multi-compétences

Une visibilité accrue à l'international et de nouveaux partenariats en développement

Les MOOCs permettent aussi aux établissements de :

  • renforcer leur visibilité nationale et internationale
  • développer de nouvelles collaborations

Les universitaires et les laboratoires ont tissé depuis longtemps des partenariats de recherche avec des collègues francophones du nord comme du sud. Les MOOCs sont l'opportunité de renforcer ces partenariats dans le domaine de la formation. Ils permettent :

  • le développement de cours, riches des expériences croisées
  • d'apporter une réponse aux besoins de formation dans les pays francophones du Sud, où l'explosion démographique du nombre d'étudiants rend le numérique incontournable

Au-delà des MOOCs, la création de parcours de formation

Un des objectifs pour les établissements est de construire, éventuellement de façon collaborative, des collections de MOOCs qui par leur cohérence et la progressivité des acquis, constitueront des parcours de formation certifiants, voire diplômants. Deux collections sont d'ores-et-déjà proposées sur FUN-MOOC :

  • la collection "Compétences numériques et C.2.i." de 4 MOOCs couvrant l'ensemble des compétences associées au Certificat Informatique et Internet 
  • la collection "Enseigner et former avec le numérique"

FUN-MOOC, une plateforme au service d'apprenants aux profils variés

Les apprenants qui suivent des MOOCs ont des profils et motivations très divers.

Des étudiants

  • qui décident de suivre un MOOC de leur propre initiative, soit pour se former sur un nouveau sujet, soit comme un complément de cours
  • qui suivent un MOOC dans le cadre de leur formation, lorsque l'enseignant le prescrit et utilise la pédagogie inversée
  • qui valorisent les MOOCs qu'ils ont suivi avec succès dans leur CV, et considèrent que les MOOC peuvent faciliter leur insertion professionnelle

Melanie Levesque, étudiante en master management des équipes et qualite à l'Université de Lyon 3 :

Un atout non négligeable pour mon C.V. !
Je m'étais inscrite au MOOC Cartographie des processus métiers dans le cadre de mon projet professionnel. J'ai trouvé ce dispositif très enrichissant : contenus efficaces, intuitifs et interactifs. Le point fort est que j'ai pu appliquer directement la théorie grâce au parcours compétence. Une fois en entreprise, j'ai donc pu mettre à profit les connaissances mais aussi l'expérience de ma première modélisation. C'est donc un parcours complet.
Ce MOOC est un atout non négligeable pour mon C.V. ! J'encourage les étudiants à le suivre car c'est un réel atout à mettre en valeur auprès des recruteurs.

Des salariés

  • Qui suivent des MOOCs pour renforcer leurs compétences professionnelles, voire en acquérir de nouvelles dans une perspective d'évolution de carrière
  • Qui sont incités par leur D.R.H. à suivre des MOOCs
  • Qui suivent tout simplement des MOOCs pour se cultiver

Christine Boccingher, Responsable du service des études et de la scolarite à l' E.N.S. de Lyon :

Je me suis prise au jeu...!
J'ai suivi le MOOC Cartographie des processus métiers pour décrire et modéliser les processus existants au sein de mon service. Ce MOOC était une découverte qui m'a séduite immédiatement. Je me suis sentie à la fois investie et libre, ce qui est un confort inestimable. Je n'avais pas pour ambition de valider le parcours compétence dès le démarrage mais je me suis prise au jeu, etc.
Ce dispositif m'a permis de comprendre les modes de fonctionnement de mon organisation. Cela m'a permis de voir que l'on pouvait être acteur pour remédier à des dysfonctionnements liés à la structure. Je recommande fortement ce MOOC : tous les responsables de service devraient faire cette formation ! Si j'ai un conseil à donner, la pratique immédiate est indispensable pour acquérir les bons automatismes.

Damien Chevalier, Consultant senior chez kyu associes, cabinet d'etudes et de conseil en management :

Suivre très simplement un parcours de formation structuré, gratuit et rythmé.
En tant que consultant, l'auto-formation est souvent de mise et le format en MOOC s'est imposé à moi de manière évidente pour découvrir de nouveaux sujets sur lesquels j'étais curieux mais aussi et surtout pour me former concrètement sur des compétences différenciantes dans le cadre de mes missions.
J'ai suivi un MOOC en Statistique et Big Data pendant 1 an pour apprendre à structurer ces données et les valoriser. A plusieurs reprises, j'ai mis à profit ces nouvelles compétences dans mon travail, pour des études socio-économiques via de l'analyse sémantique. Cela nous a permis de moderniser notre approche et d'être plus performants. Quant à moi, cela a transformé l'image que mes collègues ont de moi (je suis aujourd'hui considéré comme le "geek" du bureau et on me sollicite bien plus) et m'ouvre des possibilités d'évolution importantes.
Pour moi, l'avantage d'un MOOC est de pouvoir suivre un parcours de formation structuré, gratuit, rythmé par des quiz, projets et évaluations qui permettent de mettre en pratique les connaissances et de valider leur acquisition.

Isabelle pitrel, gestionnaire au service financier de l'ENSICAEN :

Un MOOC inscrit dans le plan de formation de mon établissement
Le MOOC Soyez acteur de la sécurité de l'information de Normandie Université était inscrit au plan de formation de mon établissement, je m'y suis inscrite pour enrichir mes connaissances. La forme ludique des cours rendait le cours très attractif et j'y ai appris beaucoup de choses que je mets aujourd'hui en pratique dans ma vie professionnelle comme la façon de construire des mots de passe robustes, de faire attention aux liens frauduleux, de vérifier la présence de cadenas lorsque je tape des informations confidentielles, de verrouiller ma session lorsque je quitte mon poste de travail...

Des personnes en recherche d'emploi

Corinne Savaton, Assistante de direction :

Actuellement, je suis plusieurs MOOCs, difficile de résister à la richesse du catalogue FUN-MOOC !
En décembre 2014, j'ai souhaité donner un nouvel élan à ma carrière.
Pour mener à bien mon projet, je devais acquérir de nouvelles connaissances, de nouveaux savoirs. Au fil de mes recherches, j'ai découvert les MOOCs, puis FUN-MOOC : Incroyable, tout ce savoir à ma disposition !
Je me suis inscrite à plusieurs MOOCs avec des objectifs différents selon les sujets : Le MOOC Du manager au leader 2.0 de Cécile Dejoux  m'a permis de compléter un cours suivi au CNAM, seuls certains modules m'intéressaient. Mon approche a été totalement différente avec le MOOC Gérer les documents numériques : maîtriser les risques. Je souhaitais montrer mon assiduité et valider mes acquis en obtenant l'attestation de suivi avec succès, et le mentionner sur mon C.V.
Une anecdote : En décembre, au début de ma formation, à la lecture de mon C.V., j'ai entendu : "Les MOOCs, c'est quoi ?", après explication, la réponse était: "ce n'est pas la peine de le mentionner". Réponse qui s'est transformée 6 mois plus tard en "Les MOOCs, très bien !"
En ce qui me concerne, le bilan est très positif, j'ai trouvé le poste que je cherchais, dans un domaine passionnant.

FUN-MOOC, à la rencontre des entreprises et des acteurs du monde socio-économique

Les MOOCs constituent un levier de formation continue et suscitent l'intérêt de nombreux acteurs du monde socio-économique :

  • Pôle emploi
  • organismes de formation professionnelle
  • branches professionnelles
  • OPCA

Des entreprises et des D.R.H. utilisent les MOOC comme outil de formation de leurs salariés

  • Un nombre grandissant de D.R.H. introduisent les MOOCs comme outils de formation pour accompagner les évolutions professionnelles de leurs salariés
  • Ils sollicitent les établissements de l'enseignement supérieur pour développer des cours en ligne intra-entreprises, sous forme de SPOC (Small Private Online Courses)

Anne Grjebine, Directrice formation & campus D'Air France

Utiliser des MOOCs chez Air France ? Une évidence pour démocratiser l'accès au savoir
Le phénomène des MOOCs est une évidence : on en parle depuis plusieurs années et ils se développent en France et à l'international. Air France a souhaité s'inscrire dans cette dynamique qui permet de démocratiser l'accès au savoir. En 2015, une expérimentation a eu lieu pour savoir comment se former avec ce nouvel outil.
Le constat est très intéressant : il y a de l'appétence pour des sujets très pointus que l'on n'aurait pas développés en interne. Par contre le catalogue des MOOCs est surtout anglo-saxon et cela limite son accessibilité. Concernant la plateforme FUN-MOOC, le MOOC francophone testé en 2015 par une trentaine de managers est celui de Cécile Dejoux "Du manager au leader 2.0". L'expérimentation va se poursuivre plus largement en 2016 avec sa nouvelle version "Du manager au leader agile". Les services formation sont en veille face à l'apparition de nouveaux MOOCs pouvant répondre à des besoins de développement de compétences.
Pour autant le format des MOOCs n'est pas évident et, s'il n'est pas inscrit dans une dynamique collective, conduit à un abandon au cours du parcours. Le sujet pour 2016 est de définir les meilleures modalités d'animation autour des MOOCs, pour maintenir la motivation des apprenants sur toute la durée. Après avoir mis du digital dans le présentiel avec les approches blended traditionnelles, il convient de mettre du présentiel dans le digital !

Des partenariats avec le réseau FUN-MOOC

Le réseau FUN-MOOC, riche de 500 référents, correspondants et concepteurs dans 150 établissements de l'enseignement supérieur, représente un potentiel pour les acteurs du monde socio-économique. La capacité de l'équipe FUN-MOOC à servir de relai entre ces acteurs et les établissements du réseau FUN est un facilitateur pour construire des projets innovants. Par le biais d'appel à projets lancés par FUN-MOOC, les acteurs socio-économiques peuvent expliciter leurs besoins de formation numérique et identifier des établissements compétents et motivés capables de construire des cours en ligne répondant à leurs besoins.

Partenariat entre FUN-MOOC ET OPCALIM

Mettre en place un partenariat de compétences pour développer le numérique

Dans le cadre d'un protocole d'accord signé le 20 avril 2015, FUN-MOOC et OPCALIM ont mis en place, pour une durée de trois ans, un partenariat de compétences autour d'un objectif commun : le développement du numérique.

Le partenariat a pour premier objectif le développement d'une offre de MOOCs et de formations numériques répondant aux besoins de la formation professionnelle des salariés des entreprises d'OPCALIM, en partenariat avec la plateforme FUN-MOOC et les établissements d'enseignement supérieur français.

Le premier appel à projets lancé en juin dernier était destiné à créer un parcours dédié à la formation et au développement des compétences dans la filière alimentaire.

Un Jury d'experts sous la présidence d'OPCALIM s'est réuni le 16 octobre 2015 et a retenu le projet présenté par l'université de Caen-Normandie et porté par l'I.A.E. de Caen en partenariat avec IHEDREA. Le MOOC sortira début en 2016. La première session sera proposée en SPOC et réservée aux salariés des entreprises relevant d'OPCALIM. Les sessions ultérieures seront ouvertes à tous, sous forme de MOOCs sur la plateforme FUN-MOOC, en vue de l'offrir au plus grand nombre.

Partenariat entre FUN-MOOC et la Conférence des instituts des techniques d'ingénieur de l'industrie (ITII)

Pour développer une offre de MOOCs et de formations numériques répondant aux besoins de la formation des apprentis et des salariés en formation continue

Pour développer une offre de MOOCs et de formations numériques qui répondent aux besoins de la formation des apprentis et des salariés en formation continue, un partenariat de compétences de trois ans renouvelable a été conclu le 6 novembre 2015 entre le GIP FUN-MOOC et la Conférence des Instituts des techniques d'ingénieur et de l'Industrie.

Ces MOOCs seront réalisés par des établissements de l'enseignement supérieur, membres du GIP, sur la base d'appel à projets et seront hébergés sur la plateforme FUN-MOOC. Ils pourront aussi être hébergés sur la plateforme collaborative de l'UIMM dans le cadre de l'usage des SPOCs.

FUN-MOOC, une plateforme repensée pour améliorer l'expérience utilisateur

Pour fêter ses deux ans d'existence et pour répondre aux nouveaux besoins des utilisateurs, la plateforme FUN-MOOC bénéficie depuis la mi-novembre d'une toute nouvelle version avec :

  • un design adaptatif à tous les supports et tous les usages (ordinateur, tablette, smartphone)
  • une nouvelle page d'accueil qui met en avant l'offre de MOOCs, les partenaires académiques et les actualités
  • un nouveau catalogue enrichi de métadonnées, d'un système de filtres et d'un moteur de recherche
  • une navigation revue pour faciliter l'accès à l'offre de cours et simplifier les inscriptions
  • un lecteur vidéo H.T.M.L. qui garantit une compatibilité étendue à tous les supports (les tablettes et les téléphones)

23 novembre 2015 :  Lancement de la nouvelle version de la plateforme FUN-MOOC

Sommaire du dossier de presse

  • La plateforme FUN-MOOC, un outil innovant pour la formation initiale et continue
    • Des objectifs ambitieux pour répondre à des enjeux collectifs
    • La plateforme FUN-MOOC
    • La plateforme en chiffres
  • FUN-MOOC, une plateforme au service de la stratégie des établissements
    • De nouvelles pratiques pédagogiques pour les enseignants
    • Une visibilité accrue à l'international et de nouveaux partenariats en développement
    • Au-delà des MOOCs, la création de parcours de formation
  • FUN-MOOC, une plateforme au service d'apprenants aux profils variés
    • Des étudiants
    • Des salariés
    • Des personnes en recherche d'emploi
  • FUN-MOOC, à la rencontre des entreprises et des acteurs du monde socio-économique
    • Des entreprises et des D.R.H. utilisent les MOOCs comme outil de formation de leurs salariés
    • Des partenariats avec le réseau FUN-MOOC
  • FUN-MOOC, une plateforme repensée pour améliorer l'expérience utilisateur
  • Les membres du GIP
  • Le GIP FUN-MOOC
1ère publication : 2.12.2015 - Mise à jour : 3.12.2015