Enseignement et ressources pédagogiques

Les principes de conception du moteur des ressources pédagogiques numériques

Découvrez les outils et les normes d'indexation et d'échange qui sont à l'origine du moteur de recherche des ressources pédagogiques.

Ressource numérique - 22.10.2015
Auteur(s): Yohan Colmant

Le protocole OAI-PMH pour la diffusion et l'échange des données

Une grande quantité de ressources de différentes origines

Le moteur des ressources pédagogiques numériques permet de rechercher des documents mis à disposition par les Universités numériques thématiques (U.N.T.) et Canal-U.

L'objectif de chaque U.N.T. est de mutualiser et diffuser de très nombreuses ressources provenant d'établissements d'enseignement supérieur différents.

Si chercher des ressources enregistrées à différents endroits est une démarche laborieuse, les rassembler physiquement pose rapidement des problèmes :

  • de performance
  • de mise à jour
  • d'archivage

À l'inverse, rechercher des ressources enregistrées à différents endroits serait long et compliqué.

La mise en place du protocole OAI-PMH dans le cadre du système logiciel libre ORI-OAI, a été retenu pour y remédier.

OAI-PMH : un protocole d'échange et de transfert basé sur les métadonnées

Le protocole OAI-PMH - pour Open Archive Initiative Protocol for Metadata Harvesting (protocole de collecte de métadonnées pour l'initiative des archives ouvertes) - facilite la mutualisation et la diffusion des contenus car il repose sur l'utilisation des fiches de métadonnées.

Les métadonnées sont une description structurée attachée à chaque ressource, elles comprennent :

  • le titre
  • le nom de l'auteur
  • le niveau d'enseignement
  • le chemin d'accès vers la ressource

Grâce au protocole OAI-PMH, ce ne sont pas les ressources proprement dites qui sont échangées sur les réseaux mais leurs fiches de métadonnées. Les ressources restent à leur emplacement d'origine où elles peuvent être mises à jour, modifiées, etc. Elles sont toujours accessibles depuis leurs fiches de métadonnées où sont enregistrés leurs chemins d'accès.

De ce fait, les ressources sont accessibles :

  • vite
  • sans être dupliquées
  • sans être déplacées
  • dans leur dernière version

Le protocole OAI-PMH harmonise l'accès à des sources hétérogènes de données indépendamment des applications utilisées.

Réseau, entrepôt et moissonneur

Le protocole OAI-PMH est indissociable des notions de réseau, d'entrepôt et de moissonneur.

On parle de réseau de portails OAI lorsque plusieurs portails échangent entre eux des descriptions de documents grâce au protocole OAI.

Comment y parviennent-ils ?

  1. Chaque producteur de ressources (établissement partenaire de l'U.N.T.) doit enregistrer ses fiches de métadonnées dans ce que l'on appelle un "entrepôt OAI", c'est-à-dire un serveur de stockage configuré pour qu'il communique  avec le protocole OAI-PMH
  2. Un programme, appelé "moissonneur ", va ensuite collecter ("moissonner") les métadonnées dans l'entrepôt et les enregistrer dans une base de données qu'il met à jour régulièrement et automatiquement.
  3. Un moissonneur peut être configuré pour moissonner plusieurs entrepôts à la fois : sa base de données devient alors une base de métadonnées d'un réseau d'entrepôts.
  4. Grâce à un moteur de recherche, il est alors possible d'interroger la base de métadonnées du moissonneur pour accéder aux descriptions des ressources et, ainsi, aux ressources elles-mêmes, où qu'elles soient. Un moteur de recherche peut être configuré pour interroger plusieurs moissonneurs.

L'outil ORI-OAI : un logiciel pour organiser la publication et la mutualisation des ressources

ORI-OAI, Outil de Référence et d'Indexation - Réseau de portails OAI (Open Archive Initiative)

ORI-OAI est un logiciel de référencement et d'indexation de ressources numériques des établissements. Initialement conçu pour gérer les ressources pédagogiques, son domaine a été étendu à tout le patrimoine numérique des établissements d'enseignement supérieur.

Logiciel libre développé en open source, il est destiné à :

  • l'indexation de ressources numériques
  • la diffusion de fiches descriptives selon le principe des archives ouvertes et à la recherche de ressources

Adapté à tous les types de ressources numériques, il supporte les formats d'indexation Dublin Core, LOM/LOMFR/SupLOMFR (ressources pédagogiques), TEF (thèses numériques), D.C.F.R. (publications scientifiques), C.D.M.F.R. (offre de formations).

ORI-OAI vise ainsi la mise en place d'un système permettant de gérer et publier tous les documents numériques produits par les établissements pour :

  • les partager avec d'autres établissements
  • les valoriser par une indexation de qualité
  • les rendre accessibles, à distance et selon les droits définis, dans des interfaces ergonomiques

ORI-OAI : une réponse technique sérieuse

Le projet ORI-OAI est un projet inter-établissements développé par différents établissements universitaires. Il est issu des travaux de plusieurs établissements d'enseignement supérieur, adhérents à divers groupes de travail et réseaux.

Aujourd'hui, une vingtaine d'établissements ou organismes utilisent ORI-OAI.

1ère publication : 22.10.2015 - Mise à jour : 13.06.2016

Moteur des ressources pédagogiques

Moteur des ressources pédagogiques

Les établissements d'enseignement supérieur et les organismes de recherche français vous proposent, gratuitement, 30000 ressources pédagogiques numériques :

  • cours filmés ou retranscrits
  • exercices
  • études de cas
  • démonstrations
  • guides
  • tutoriels
  • leçons interactives
  • conférences

Ces contenus proposés sous divers format, peuvent être utilisés dans un processus d'enseignement, de formation ou d'apprentissage.

Auteur

  • Yohan Colmant

Ingénieur d'études, Coordinateur Technique du projet ORI-OAI à l'Université de Valenciennes

Contactez-le par mail

Yohan Colmant présente en vidéo le moteur ORI-OAI