Me former et valoriser mes compétences avec le numérique

"True News" : une chaine pour lutter contre les infox dans le domaine de l'énergie

© IUT Montluçon - Université Clermont Auvergne

Dans le cadre de leur projet de 2nde année, des étudiants en Génie Électrique et Informatique Industrielle de l'IUT de Montluçon ont accepté de relever un défi : créer et alimenter une chaine Youtube pour lutter contre les idées fausses véhiculées dans le domaine de l'énergie électrique. 

Le constat

De plus en plus de vidéos présentant des solutions pour concevoir des systèmes produisant une énergie électrique quasi infinie et gratuite, ou décrivant les supposés méfaits de différents systèmes de production d'énergie, circulent sur des supports tels que Youtube©. Ces infox ou "fake news" sont préjudiciables au développement de solutions réelles et viables de production d'énergie renouvelables, car elles brouillent la compréhension de ce qu'est la production d'énergie électrique et décrédibilisent les solutions reconnues.

Leur succès est dû au fait qu'elles s'appuient sur un certain nombre d'idées reçues en les confortant.  Elles adoptent un format très efficace :

  • des démonstrations pratiques
  • des « explications » simples et parlantes pour tous illustrées avec un ton décontracté

Ces « fake vidéo » rencontrent un succès important en particulier auprès des jeunes. Durant les cours dispensés dans le domaine de l'énergie électrique, il est fréquent de devoir répondre aux questions des étudiants ayant visionné de telles vidéos.

Tous ces étudiants, d'un niveau d'étude allant du D.U.T. à l'école d'ingénieur, en passant par la licence professionnelle, relevaient de formations dans lesquelles les aspects production et utilisation d'énergie électriques étaient abordés. Ils étaient donc sensibilisés à ces notions. Malgré tout, si certains doutaient de la véracité de ces « fake news », d'autres au contraire étaient persuadés de leur véracité. Le format des cours « classiques » se prête assez mal à la réponse à ce type d'interrogations à cause :

  • des contraintes de temps
  • de la nécessité de réaliser des expérimentations pour démontrer les incohérences sur lesquelles ces supports sont basés

Il fallait donc trouver un autre moyen de répondre à cette problématique, mais comment faire ?

Le contexte de déploiement du projet

L'opportunité de relever ce défi s'est offerte dans le cadre du Projet I-Site CAP 2025 de l'Université Clermont Auvergne, financé par l'A.N.R. et visant à développer les initiatives visant à l'excellence, dans le secteur de la recherche et de la pédagogie. C'est dans ce cadre que le programme Learn'in Auvergne a été lancé, avec pour objectif d'accompagner les équipes pédagogiques pour :

  • la conception
  • la mise en œuvre
  • l'évaluation des innovations pédagogiques et numériques

C'est dans ce cadre qu'est né le projet « True News », dont le principe est de lutter contre les « fake vidéo » en s'appuyant sur les mêmes supports, c'est-à-dire en créant une chaîne Youtube présentant des vidéos construites selon les mêmes règles et le même format que celles responsable de la désinformation. Les vidéos abordent les différents points posant problèmes et en les « déconstruisant ».

Pour que la démarche soit encore plus profitable, la démarche suivie a été de proposer aux étudiants de réaliser eux-mêmes ces vidéos, avec un triple objectif :

  1. proposer aux étudiants la réalisation des expériences présentées sur YouTube
  2. les amener à analyser par eux même les raisons pour lesquelles les solutions proposées ne fonctionnent pas
  3. leur donner les moyens de réaliser des vidéos explicitant le plus simplement possible le fonctionnement des différents éléments

Ce projet a été mis en œuvre dans le cadre des modules d'enseignement « Projets tutorés » qui figurent dans les programmes pédagogiques des 2 formations concernées :

  • DUT Génie Électrique et Informatique Industrielle
  • Licence Professionnelle Responsable de Projet - Gestion de l'Énergie Électrique et Énergie Renouvelable

Dans ce cadre, les étudiants se voient confier un projet et disposent :

  • d'un support matériel pour la réalisation du projet
  • de l'aide d'un enseignant référent et d'une équipe technique

Dans le cadre de « True News », ces 2 dispositifs complémentaires ont été étoffés.

D'un point de vue matériel tout d'abord, les étudiants ont pu utiliser l'infrastructure du studio d'enregistrement de la plateforme technologique de l'IUT, et ont bénéficié de prêt de matériel par cette plateforme.

D'un point de vue « ressource humaines », ce projet a fédéré de nombreuses personnes et les compétences associées, au travers en particulier des ingénieurs pédagogiques du programme Learn'in Auvergne, des membres de l'équipe technique du studio d'enregistrement, qui ont accompagné les étudiants dans leur approche et leur prise d'autonomie, et bien entendu le porteur du projet, pour le pilotage global du projet et le soutien aux étudiants sur les aspects scientifiques et technologiques.

En ce qui concerne les sujets traités, le fil rouge consistait à contrer une « fake vidéo » expliquant comment produire une quantité d'énergie électrique « infinie » à partir d'un ventilateur de poste PC et de quelques aimants.

Au-delà de cette « figure imposée », les étudiants ont ensuite été libres de proposer leurs propres thématiques, en fonctions de leurs envies et de leur vécu. Des sujets aussi variés que :

  • l'énergie nucléaire
  • le compteur linky
  • le véhicule électrique

ont ainsi été traité sous des formats très variés allant du monologue au « micro-trottoir ».

 Les 1ers retours

Le suivi du projet a été réalisé tout au long de l'avancement, avec des réunions régulières.

Des fiches de suivi de projet ont été mise en place dans le but de permettre une traçabilité des problèmes rencontrés et des objectifs à atteindre.

La démarche mise en œuvre dans ce projet a également été analysé dans le cadre du projet A.N.R. RENOIR-IUT, dont le but est d'analyser les spécificités pratiques pédagogiques des enseignants en IUT, une filière particulière de l'Université régie par un programme pédagogique national et en relation avec le monde professionnel.

Au-delà du suivi technique des projets et de l'évaluation finale du résultat associée, 2 évaluations sur le ressenti du projet par les étudiants ont été menées, en utilisant l'outil Moodle, la première à mi-projet, et la seconde en fin de projet

Résultats en termes de pratiques pédagogiques et numériques

Ce projet n'avait pas vocation à substituer une approche pédagogique à une autre, mais consistait plutôt à développer une approche complémentaire.

Il a confirmé l'intérêt de l'utilisation de support vidéo pour l'enseignement de concepts scientifiques et technologiques, et montré la faisabilité la réalisation de ces supports par les étudiants eux-mêmes, moyennant un suivi étroit de leur travail.

Il a aussi montré l'intérêt d'impliquer les étudiants dans la conception des outils pédagogiques, ce qui a conduit au dépôt d'un nouveau projet LIA, actuellement en cours, mêlant production vidéo et réalité virtuelle.

Résultats en termes de compétences pour les étudiants

Les étudiants ont développé des compétences ... dont ils n'ont pas pris conscience ! C'est le résultat de l'évaluation qui a été le plus marquant et le plus surprenant. Étant vraiment motivés sur ce projet, ils ont relevé le défi technique de la réalisation de vidéos, selon différentes stratégies et différents formats. C'est naturellement cet aspect qu'ils ont surtout identifié et retenu comme compétence majeure acquise durant ce projet.

Leur développement en terme de compétences est allé bien au-delà, car il leur a fallu :

  • faire preuve de pédagogie
  • développer des talents de vulgarisation
  • être capable de réaliser une analyse critique de différentes sources d'informations contradictoires
  • monter en compétence sur un plan technique

Toutes ces compétences apparaissent en filigrane dans le travail réalisé par les étudiants, mais les résultats de l'évaluation montrent qu'ils n'ont pas pris conscience de cette montée en compétence.

Pérennisation et essaimage du projet

Ce projet va se poursuivre sous sa forme actuelle dans les années à venir, de façon à continuer à actualiser et à faire vivre la chaîne Youtube en fonction de nouvelles thématiques d'actualité.

Sa pérennisation pourra aussi prendre d'autres formes.

Les formations sont en pleine évolution, et en particulier, le D.U.T. et les licences professionnelles portées par l'IUT, qui vont disparaitre dans les 3 années qui viennent au profit du Bachelor Universitaire de Technologie. Il ne s'agit pas d'un simple changement de dénomination, mais d'une refonte complète de la formation qui sera désormais intégralement basée sur une approche par compétence. Dans ce cadre, les méthodes d'enseignement sont amenées à fortement évoluer, et l'utilisation de supports vidéos pour aider les étudiants à gagner en autonomie est amené à s'intensifier et à se généraliser. 

Publication : 3.05.2021