Agenda des événements et manifestations

Les mots du numérique

Les ateliers de l'I.H.E.ST. : les mots du numérique© I.H.E.S.T.

Le numérique, tout le monde en parle : les médias, les politiques, les proches, les collaborateurs. Mais parle-t-on tous de la même chose ? Une formation de l'I.H.E.S.T. pour construire des repères pour mieux décider.

Rencontres - le 7.11.16
Auteur(s): Marie-Françoise Chevallier-Le Guyader

Prendre le numérique au mot et par les mots :  un défi pour les décideurs

Les mots du numérique recouvrent-ils la même signification pour :

  • le chef d'entreprise
  • le professionnel du numérique
  • les diverses générations

Rien n'est moins sûr. Et pourtant, c'est par le langage que s'exprime notre pensée. C'est aussi par lui que nous transmettons les connaissances et la culture, que nous trouvons des terrains d'entente. C'est en revenant sur le(s) sens des mots que nous pourrons éclaircir notre pensée et établir un dialogue fructueux.

L'originalité des Ateliers I.H.E.S.T. "Les mots de..." est de mettre en culture les sciences et les technologies en revenant sur le sens rarement explicité des mots. Ainsi, les tensions entre  :

  • néologismes
  • mots en vogue
  • anglophones ou "franglais"

révèlent, mais cachent aussi, des enjeux opérationnels majeurs.

Les évolutions rapides des technologies numériques impactent de nombreux aspects de la vie :

  • professionnelle
  • publique
  • sociale

qui retentissent sur l'ensemble de l'écosystème professionnel. La complexité et la diversité des réalités du numérique défient les cadres dirigeants qui manquent bien souvent de repères dans ce domaine pour décider, et qui cherchent à comprendre leurs collaborateurs sur de nombreux termes du langage de l'univers du numérique.

Mais la "fracture", au sein des collectifs de travail, entre les usagers éclairés du numérique et les autres, tout comme celle qui sépare le monde numérique des autres mondes professionnels, peut aussi devenir une opportunité pour refonder les cultures professionnelles autour et avec le "numérique".

Programme de la formation

Les dates à retenir

4 demi-journées (09h00-13h00)
2 petits-déjeuners (08h30-10h30)

  • Jeudi 17 novembre 2016 - Langage, algorithme et numérique

09h00 – 13h00

  • Mardi 22 novembre 2016 - Le numérique par son versant concret. Objets connectés,robots, smartphone, puces...

08h30 – 10h30

  • Jeudi 24 novembre 2016 - Immersion, avatar, simulation, modélisation, réalité virtuelle

09h00 – 13h00

  • Mardi 29 novembre 2016 - Cybersécurité, risque et traçabilité

08h30-10h30

  • Jeudi 1er décembre 2016 - Économie et données : open, big, smart...

09h00 – 13h00

  • Jeudi 8 décembre 2016 -  Les nouveaux territoires du numérique : réalités et utopies

09h00 – 13h00 Clôture de la formation


L’atelier se déroulera dans des lieux emblématiques de l’univers du numérique :

  • à l’Inria
  • chez Orange
  • dans une salle de jeux d’arcade
  • ,etc.

Les 6 étapes de la formation

Ce cycle court de formation se réalise en 6 étapes complémentaires et spécifiques conçues pour interroger autrement le numérique, selon un mouvement volontairement contrasté et singulier.

  • la première étape est celle de l’origine et des fondamentaux qui s’ancrent dans l’informatique, prise comme science et technologie :
    • programmation
    • code
    • algorithmes
    • logiciels
    • interfaces
    • réseaux
  • la deuxième étape s’intéresse au substrat matériel et électronique des appareils et ordinateurs, des objets et gadgets qui incarnent au quotidien le numérique
  • la troisième étape plonge au sein des simili-réalités artificielles qui sont générées par les programmes de réalité virtuelle et de jeu vidéo, à vocation professionnelle et grand public, pour revisiter ces expériences hors du commun qu’offre la simulation interactive en temps réel
  • la quatrième étape en vient aux conditions de sécurité indispensables pour que ces prodiges se réalisent sans dangers. Elle reprend pied dans la réalité la plus prosaïque et vitale, avec un examen des menaces et un rappel des exigences de prévention.
  • la cinquième étape repart du côté des pures données et de leur traitement automatique, avec ces exploitations que cette nouvelle matière première informationnelle donne l’impression de pouvoir réalisées en un nouvel eldorado invisible et doré
  • la sixième étape, tente de reprendre ensemble dans un esprit de synthèse et de critique le matériel et le logiciel en interrogeant les corrélations entre discours et promesses, entre territoires concrets ou simulés, représentations et simulations, le tout pour finir de construire boussoles et repères utiles à ceux qui arpentent de tels espaces


1ère publication : 7.11.2016 - Mise à jour : 28.06.2017