Mobiliser des ressources

L'usage de Canal-U pour des recherches en anthropologie et linguistique

Un outil de valorisation des données audiovisuelles
Exemple d'une vidéo sur Canal-U sur les contes quechuas

Comment utiliser Canal-U dans un cadre scientifique ? Cet exemple porte sur les archives vidéo de recherche. Cette partie s'adresse surtout à un public de chercheurs et d'étudiants en sciences sociales, qui dispose d'un corpus audiovisuel à diffuser.

Article - 30.06.2017
Auteur(s): Valérie Legrand

Archives de recherches en anthropologie et linguistique sur le patrimoine vivant

Dans le cadre de recherches en anthropologie sur le patrimoine culturel immatériel, on est souvent amené à utiliser les technologies audiovisuelles pour documenter et analyser son sujet de recherche. Ces vidéos constituent alors des archives ethnographiques qui peuvent être ré-exploitées par :

  • la communauté de chercheurs
  • l'ensemble des acteurs locaux concernés :
    • porteurs de tradition
    • associations
    • centres culturels
    • archives locales

J'avais un objectif à la fois de recherche mais aussi patrimonial concernant ce fonds audiovisuel composé de 100 vidéos d'entretiens et de reportages sur le patrimoine vivant andin : traditions orales, artisanats, rituels, musique, etc.). Il s'agissait de voir comment archiver de manière pérenne ces vidéos, les étudier, les enrichir et enfin les diffuser sur un support libre et scientifique. 

L'enjeu était aussi de valoriser les discours et les pratiques culturelles véhiculées par ces archives audiovisuelles, à travers la diffusion de ces voix et de ces savoirs sur une plateforme web accessible, et selon une éthique respectant le droit des personnes sur le contenu des vidéos.

Exemple d'une vidéo sur les contes quechuas

Voici l'exemple d'une vidéo sur les contes quechuas du massif de l'Ausangate, que j'ai enregistrée auprès d'une famille péruvienne d'éleveurs d'alpagas, dans la région de Cusco. Nous verrons comment exploiter les fonctionnalités de Canal-U pour des archives ethnographiques destinées à la recherche en anthropologie et l'enseignement du quechua, en regard des exigences propres à ces deux perspectives.

Fonctionnalités intéressantes pour la valorisation d'archives ethnographiques :

  • Copyrights et base de données auteur : qui permettent de renseigner les informations et métadonnées importantes concernant :
    • les collaborateurs de terrain
    • témoins
    • informateurs
      tout en respectant les droits sur les contenus et les discours.  La possibilité de mentionner les droits et les copyrights précis des vidéos constitue un élément fondamental pour le matériel ethnographique filmé.
  • Onglets additionnels libres : qui permettent l'enrichissement de la vidéo grâce à la possibilité d'éditer des ressources ou de nouveaux éléments en lien avec la vidéo
    • Références bibliographiques sur le sujet : "Autour de la littérature orale quechua"
    • Onglet de transcription et traduction des contes quechuas
    • Liens : vers des vidéos au contenu similaire, webographie

Options linguistiques :

  • Sélection multiple des langues : le corpus audiovisuel sur lequel je travaille étant bilingue quechua/espagnol, la possibilité de sélection multiple des langues est utile pour les recherches en linguistique
  • Outil d'annotation : les options d'annotations linguistiques permettent l'édition de commentaires et de sous-titres

Dans le cadre d'un cours de quechua, cette vidéo en langue native pourrait être réutilisée pour un projet de traduction et d'enrichissement collaboratif. On peut demander aux étudiants de quechua :

  • de traduire et sous-titrer des extraits ou chapitres de vidéos
  • de travailler sur un projet commun pour une publication collective de traduction de la vidéo
  • d'enrichir les ressources en lien avec cette vidéo, en citant les dictionnaires et références utilisées
Publication : 30.06.2017