Stratégie & Enjeux

Le référentiel de transformation numérique de l'Enseignement supérieur

Construisons ensemble l'Université du futur !
Le référentiel de transformation numérique de l'Enseignement supérieur

Dans le cadre de la mise en œuvre de la StraNES, Thierry Mandon a saisi le Conseil national du numérique (CNNum) en novembre 2015 pour initier un travail pragmatique sur la transformation numérique de l'Enseignement supérieur. Suite à la remise de la première partie des travaux le 24 mai 2016, Thierry Mandon et le CNNum ont invité l'ensemble des acteurs de l'Enseignement supérieur à participer aux travaux en expérimentant une méthode d'action publique inédite fondée sur le design participatif.

Référentiel - 13.12.2016

Contexte : co-construire la transformation numérique de l’Université

Thierry Mandon, Secrétaire d'Etat chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche :

La transformation numérique de l’Université est un territoire d’expérimentation multiple. Vouloir réaffirmer le pacte entre l’Université et la société et trouver des manières innovantes de le faire vont de pair. L’horizontalité, l’agilité, la concertation dans l’élaboration et la mise en oeuvre de l’action de l’Etat, c’est possible et c’est même le gage de sa légitimité.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la StraNES, Thierry Mandon a saisi le CNNum en novembre 2015 pour initier un travail pragmatique sur la transformation numérique de l'Enseignement supérieur. Après six mois de rencontres, lectures et repérages d'initiatives inspirantes, le CNNum a remis la première partie de ses travaux le 24 mai 2016 sous la forme :

En septembre 2016, Thierry Mandon et le CNNum ont invité l'ensemble des acteurs de l'Enseignement supérieur à participer à un cycle de design participatif autour du référentiel. Une dizaine d'ateliers ont été organisés d'octobre à décembre 2016, notamment avec les 3 grandes conférences de l'Enseignement supérieur et de la Recherche :

  • C.P.U.
  • C.G.E.
  • CDEFI

Le référentiel : un cadre commun pour des scénarios multiples

Fruit d'un travail collaboratif avec les acteurs de l'Enseignement supérieur, le référentiel offre un cadre élastique pour :

  • identifier
  • mettre en cohérence

les différents marqueurs de transformation numérique. L'objectif est de faciliter la construction d'une vision stratégique de l'Université numérique en offrant un cadre commun qui permette de recenser l'ensemble des actions à mener.

Dans sa version initiale, le référentiel s'articulait autour de cinq polarités complémentaires :

  • les lieux d'apprentissage
  • les contenus pédagogiques et les données
  • la recherche notamment sur l'éducation
  • les services numériques
  • les modèles économiques

Suite au cycle de design participatif, il s'est enrichi d'une nouvelle polarité consacrée à la gouvernance.

Un laboratoire pour le design participatif des politiques publiques

Thierry Mandon, Secrétaire d'Etat chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche :

Dans chaque université, il y a des pionniers de la transformation numérique ! Mon projet est de créer une dynamique pour penser ce qu'il faut faire et comment le mettre en œuvre pour faire levier sur ces initiatives. D'où ce travail avec le CNNum pour fabriquer ensemble les outils et les processus de cette transformation.

Pour créer un véritable effet d'entraînement, ce référentiel a vocation à :

  • être enrichi par tous les acteurs engagés dans la transformation de l'Enseignement supérieur
  • être confronté à la réalité de terrain

Dans cette optique, une série d'ateliers a été organisée d'octobre à décembre 2016. Animés par le CNNum avec le soutien de la DGESIP du M.E.N.E.S.R., ils ont mobilisés :

  • les 3 grandes conférences de l'Enseignement supérieur et de la Recherche :
    • C.P.U.
    • C.G.E.
    • CDEFI
  • des personnels ( enseignants-chercheurs, ingénieurs pédagogiques, bibliothécaires, etc.)
  • des acteurs : 
    • du tiers-secteur
    • des Edtech

Ces  travaux ont permis d'expérimenter une nouvelle méthode d'action publique fondée sur le design participatif. 

Des expérimentations pour préparer le PIA 3

En parallèle de ce cycle de co-design, une enveloppe de 8 millions d'euros sera attribuée à une poignée de projets pilotes à fort potentiel et portés par des établissements "pionniers". Le texte d'orientation "Développement d'universités numériques expérimentales (DUNE)" publié le 2 septembre 2016 préfigure cet appel à projets. Les projets sélectionnés devront viser une transformation numérique "massive" et multidimensionnelle des cursus, et pourront notamment s'appuyer sur les cinq dimensions identifiées par le CNNum.

L'engagement des porteurs de projet à partager leur expérience avec l'ensemble de la communauté de l'enseignement supérieur sera en outre un critère particulièrement valorisé. Un comité de suivi sera chargé d'observer :

  • l'atteinte ou non des objectifs ciblés
  • la pertinence globale de la démarche

Ces tests "grandeur nature" serviront de démonstrateurs et ils aideront à bâtir, en connaissance de cause, la future action du P.I.A. 3 en matière d'innovation pédagogique.

Publication : 13.12.2016