Innovations et outils pédagogiques numériques

Université de Valenciennes : des étudiants sous contrat

Schéma tutorat Valenciennes

Témoignages d'étudiants et bilan d'expérience : contrats pour devenir tuteur dans le domaine de la communication.

Innovation pédagogique - 19.05.2016
Auteur(s): Celine Faure, Amélie Noël, Blanca Paloma Lopez Gomez, Emma Wirton

Contexte de la démarche

Depuis quelques années, le Conseil Régional des Hauts de France participe au financement de contrats étudiants passés par les universités de la région, dans le cadre de missions d'aide et d'accompagnement des étudiants. L'Université de Valenciennes a choisi de renforcer cette démarche en ajoutant des moyens supplémentaires. Cela a permis la mise en place de nombreuses initiatives permettant à la fois d'enrichir les services proposés et nouer des liens directs avec les apprenants. Chaque année, au sein de la Direction des Systèmes d'Information (D.S.I.) de 2 à 4 étudiants participent aux actions de communication. Les contrats dont ils bénéficient s'ajoutent aux contrats plus classiques de tuteurs informatiques.  

Témoignages d'étudiants

Emma

Étudiante en dernière année de licence d'arts plastiques

Dans un premier temps, on m'a confié l'élaboration de tutoriels, portant majoritairement sur l'utilisation des différents services proposés via l'E.N.T. Après une bonne appréhension des différents outils, la réalisation s'est alors effectuée en trois temps :

  • l'écriture et l'enregistrement du texte
  • la capture vidéo en suivant la voix
  • les quelques retouches de l'image

Cela m'a permis de mieux comprendre les outils et d'apporter ma touche d'étudiante quant à l'utilisation des logiciels mis à disposition.

Dans un second temps, on m'a demandé de réaliser avec un collègue 4 teasers présentant l'aide numérique, le service de wifi, l'identification unique et l'E.N.T. La création de ces teasers implique une connaissance globale et précise des différents thèmes abordés afin de les présenter de façon claire pour quiconque ne connait pas ces services. Nous avons conçu de courtes animations qui ont d'ailleurs servi à la journée "passeport pour l'université" en juillet dernier. Elles ont permis aux futurs étudiants d'appréhender de façon ludique ce que pouvait proposer l'université. Ces réalisations montrent aussi que leur futur lieu d'étude savait diversifier ses moyens et ses techniques de communication, avec des options parfois un peu décalées pour parler de choses sérieuses.

En tant qu'étudiante, je trouve intéressant :

  • de participer à ce genre de projets
  • travailler au sein d'une équipe pour aider les utilisateurs
  • être un relais avec les étudiants de sa promotion

C'est aussi une façon en tant qu'étudiante d'avoir une expérience professionnelle, de savoir ce qu'est :

  • collaborer
  • avoir une hiérarchie

D'un point de vue plus personnel, au delà de l'aspect financier non négligeable pour un étudiant, je pense qu'il est important de pouvoir commencer à créer ses propres relations via un emploi.


L'âge auquel on rentre à l'université est certes toujours un peu variable, mais à notre une époque la plupart des étudiants ont le désir d'aller vers plus d'indépendance. Celle-ci passe par un premier job, mais aussi par de nouvelles rencontres, tant dans le cadre de notre cursus d'études que dans celui d'expérience de travail rémunéré. Avoir un emploi étudiant, de surcroît à l'université, permet de comprendre et d'apprendre bien plus de choses qu'on ne le pense de prime abord, et ce de divers points de vue possibles :

  • professionnel
  • financier
  • personnel

Blanca

Étudiante en Master 1 Design graphique et Design d'interaction

Étant espagnole, je suis arrivée à l'université de Valenciennes en 2013 - 2014, dans le cadre du programme Erasmus. J'ai ensuite choisi de poursuivre mes études dans cette université. J'ai eu l'occasion de commencer mon expérience professionnelle à la D.S.I. grâce à un poste de monitrice en infographie.

Mes missions pour ce poste ont été principalement consacrées à la création d'infographies comme supports de communication pour alimenter le site des Services numériques. Mon objectif est de faciliter la compréhension des informations qui s'y trouvent par les étudiants français et étrangers. Les infographies que j'ai réalisées illustrent ainsi d'une manière simple et schématique les différents services qui sont gérés par la D.S.I. :

  • l'espace numérique de travail (E.N.T.)
  • la plateforme de vidéos pédagogiques (POD)
  • etc.

J'interviens également ponctuellement sur des besoins précis d'éléments infographiques à destination des étudiants.

Cette expérience représente une véritable opportunité.L Elle me permet de débuter ma carrière professionnelle, qui plus est dans mon domaine, le design. Cela m'offre l'opportunité de mettre en pratique mes connaissances tout en continuant mes études. Ce poste répond à tous mes besoins d'étudiante en m'offrant la possibilité de m'organiser selon mes horaires de cours et de financer mes études car je ne suis pas boursière.

Le fait de travailler à l'université est enrichissant car je peux mieux connaître toutes les ressources et tous les services qu'offre l'université pour ensuite les transmettre aux étudiants. De cette manière, se crée un lien entre mon rôle de tutrice et mon statut d'étudiante.

Amélie

Étudiante en Master Métier de l'Enseignement de l'Education et de la Formation à l'ESPE de Valenciennes.

Au sein de la D.S.I., mon rôle est d'améliorer l'accessibilité des ressources numériques disponibles sur les différents sites web de l'université.

Ma première mission a été de travailler sur des ressources en ligne, réalisées il y a quelques années, à destination des étudiants pour leur apporter l'accessibilité la plus large possible. Pour ce faire, j'ai travaillé à partir du logiciel Scenari, dans lequel les cours étaient créés, en proposant de nombreuses alternatives textuelles et en convertissant des formules et des tableaux grâce à ce logiciel.  Pour ce qui est des images, nombre d'entre elles ont dû être repensées puisqu'elles n'étaient pas accessibles aux daltoniens, j'ai donc travaillé en collaboration avec ma collègue Blanca.

Ma seconde mission concerne cette fois les vidéos mises en ligne sur la plateforme de podcast de l'Université. Cette fois je travaille à destination des étudiants qui auraient des déficiences notamment auditives, en créant et en intégrant des sous-titres aux vidéos qui se trouvent sur le site :

  • les tutoriels des différents services de l'université
  • des conférences qui ont eu lieu
  • des cours qui ont été filmés

Ce qui m'intéresse dans ce travail c'est qu'il me permet d'acquérir de nouvelles compétences, notamment en ce qui concerne l'accessibilité pour tous. Étant en formation pour devenir professeur des écoles, les missions confiées constituent une formation supplémentaire pour apprendre à adapter des cours ou des contenus en fonction du handicap. D'un point de vue personnel, je suis également désormais plus attentive à l'accessibilité des données.

Le fait de travailler à destination des étudiants de notre campus, en tant qu'étudiant, est un autre point tout aussi intéressant et valorisant. Nous avons un regard d'utilisateur des ressources. Nous comprenons plus facilement les besoins et les attentes de chacun. C'est ce qui nous permet d'apporter un plus à la D.S.I., par notre regard à la fois intérieur et extérieur sur ce que l'on fait.

Bilan de l'expérimentation

Céline, responsable du Pôle TICE, au sein de la D.S.I.

En tant que responsable du pôle TICE et participant à la communication menée sur l'E.N.T., avoir des tuteurs étudiants s'impliquant dans la communication à destination d'autres étudiants représente une vraie plus-value.

Premièrement, avoir un contact direct avec des étudiants nous apporte des points de vue, des besoins qui, sans être représentatifs de l'ensemble des étudiants, sont néanmoins très précieux et peuvent participer à l'orientation des décisions.

Deuxièmement, les tuteurs étudiants, dans la façon dont ils vont comprendre nos demandes et les retranscrire pour être communiquées aux autres étudiants, offrent une approche originale et cohérente. De par leur statut, ils appréhendent les outils et services d'une façon qui leur est propre. Cela se ressent par exemple dans la façon dont ils vont concevoir les ressources qu'ils vont produire. De plus, en termes de créativité, ils apportent de nouvelles idées nous permettant de renouveler nos propres productions.

Enfin, ils peuvent plus facilement communiquer avec leurs pairs. Leur statut d'étudiant leur offre une légitimité supplémentaire pour discuter avec d'autres étudiants au sujet des outils numériques, car ils sont eux-mêmes utilisateurs de ces derniers.

Cela fait plusieurs années que nous menons ces actions et avons été agréablement surpris par la qualité du travail réalisé et le sérieux de ces étudiants. L'Université de Valenciennes encourageant ce type de responsabilités offertes aux étudiants, nul doute que nous continuerons à leur proposer, dans les années qui viennent, des missions en liens avec nos activités.



Publication : 19.05.2016