Piloter le numérique dans un établissement du supérieur

Un Observatoire des usages du numérique à La Réunion

L'Observatoire des usages du numérique aide à connaître, évaluer et faire connaître les usages du numérique. Il a été créé en mars 2015 à La Réunion, dans le cadre d'un projet porté par l'Université Numérique en Région RunCO et proposé par le COSUN de l'Université de La Réunion en juin 2014. Il a obtenu le soutien de la MIPNES.

Article - 22.06.2016
Auteur(s): Christophe Porlier, Véronique Sébastien

Un observatoire, pour quoi faire ?

La création de l'OBSUN s'appuie sur la nécessité de :

  • connaître, évaluer et faire connaître les usages du numérique
  • produire des connaissances pour aider aux prises de décision des équipes en charge de la gouvernance des institutions
  • bâtir une vision prospective dynamique de l'Université à l'ère du numérique

Voici quelques exemples de questions auxquelles l'Observatoire des Usages du Numérique s'intéresse : 

  • quelle catégorie d'étudiants utilise le plus notre plateforme pédagogique ?
  • leur comportement en ligne a-t-il un impact sur leur réussite ?
  • comment évolue l'activité d'une plateforme numérique sur une année scolaire ?
  • quels sont les outils numériques les plus sollicités ?
  • pour quelles pratiques ?
  • à quelles périodes ?
  • quelles sont les difficultés que les utilisateurs rencontrent dans leurs pratiques numériques ?

Les travaux en cours

Une grande enquête sur les usages du numérique a été lancée en 2015 à destination des étudiants et personnels de l'Université de La Réunion. Les résultats de cette enquête ont permis de faire un état des lieux général sur les usages et attentes de la communauté universitaire en terme de services numériques. Ces résultats sont disponibles sur le site Web de l'OBSUN, sous forme de brochures synthétiques et de tableaux de bord.

Tableau de bord OBSUN

Des entrepôts de données de type "Big Data" sont en cours de construction. Ils sont destiné à :

  • collecter
  • analyser
  • archiver

les traces d'usage des plateformes numériques de l'établissement.

Ces traces servent à construire des indicateurs utiles aux :

  • services opérationnels
  • instances de gouvernance de l'établissement

Elles sont aussi utiles à l'ensemble des publics intéressés par les pratiques numériques (chercheurs, etc.).

Dans ce contexte l'OBSUN participe activement au projet ESUP-portail AGIMUS-NG. Les indicateurs développés sont visualisés au travers de tableaux de bords en ligne dynamiques et interactifs. Les utilisateurs peuvent y appliquer des filtres et opérer des croisements de données complexes de façon très intuitive.

L'OBSUN réalise aussi des entretiens vidéo avec des spécialistes du numérique dans l'enseignement supérieur. La Collection "Points de Vue" compte ainsi 60 vidéos, sur la thématique de "l'Université à l'ère du numérique".

Les propos recueillis feront l'objet d'analyses pour dégager les principaux courants de pensée sur cette thématique et d'en extraire des propositions d'action au niveau des établissements. Cette approche qualitative est complémentaire des approches quantitatives de l'analyse de traces et des enquêtes.

Un outil de qualification de la politique numérique des établissements d'enseignement supérieur et de recherche est en cours de développement. Il se présentera sous la forme d'un questionnaire en ligne destiné aux comités d'évaluation issus des établissements. Il permettra de générer automatiquement des rapports personnalisés sur la base des réponses saisies.

Quelle articulation avec la recherche scientifique ?

L'Observatoire collabore d'ores et déjà avec des chercheurs de l'Université de La Réunion, en mettant en œuvre des techniques d'analyse de l'apprentissage ("learning analytics") et de visualisation de données :

  • Jean Simon, enseignant-chercheur en informatique au laboratoire LIM, s'intéresse à l'usage des plateformes numériques pour le travail collaboratif au sein des groupes d'étudiants
  • Christian Ollivier, enseignant-chercheur en didactique des langues au laboratoire L.C.F.-Icare, étudie la co-construction de savoirs en ligne via l'activité des étudiants et enseignants sur les forums de discussion
  • Aurélie Gaudieux, doctorante en économie, utilise des techniques d'analyse et de visualisation de données de simulations pour étudier la gestion des ressources environnementales

L'OBSUN ambitionne de se positionner comme une plateforme incontournable pour la recherche scientifique sur le numérique et ses applications.

Les partenaires

L'Observatoire implique différents acteurs :

  • des universitaires et des régionaux
  • des services opérationnels
  • des laboratoires de recherche régionaux et nationaux :
  • la Délégation Académique au Numérique
  • des directions du système d'information, des usages du numérique et du service commun de documentation de l'Université de La Réunion

Des partenaires privés peuvent aussi être impliqués, à l'exemple de la jeune startup réunionnaise Datarocks, experte sur les questions de visualisation des données.

1ère publication : 22.06.2016 - Mise à jour : 9.08.2016